Santé et bien-être

Netflix sort un petit manuel de sex education

Pour la sortie de la saison 2 de Sex Education, Netflix a publié gratuitement un manuel sur les « bases d'une sexualité plaisante »

Par Jam, publié le 22/01/20 - Sources : Liberation, www.santemagazine.fr

Pour aller plus loin

  • Comment tu aurais aimé qu'on aborde le sujet de la sexualité, de la contraception au plaisir, avec toi ?
    Une sélection de 193 réactions
  • Léa
    Avec l’école déjà on voit surtout les organes d’un homme et je trouve sa dommage car finalement on se connais pas tant que sa nous les femmes et les hommes nous connaissent pas non plus et sa crée un tentions
  • Fleur
    Eh bien j'aimerais qu'on aborde ça avec moi tout comme on parle de l'évolution des cours à l'école
  • Alassane
    Cela doit être en privée , à l'école
  • Lise
    Que n'importe qui peut en parler, sans problème, n'importe quand
  • Guillaume
    Je pense que j'ai direct tout compris grâce au cinéma donc ça va tranquille
  • Cathy
    Je suis la dernière sur 5enfants et ont est que des filles j'ai des parents très ouvert, et ensuite ont à pu éduquer mes neveux et nièces donc tout va bien
  • Augustin
    j'ai eu plusieurs cours dessus, dans différentes sections, comme un cours normal sauf que cela fait sourire 2, 3 personnes, mais ce n'est pas censé être un sujet tabou, je pense que c'est à prendre au sérieux bien plus que les autres cours car on est tous directement touché
  • Loic
    En en parlant franchement
  • Benoît
    En me faisant rencontrer une femme qui me plaise et puisse m'initier
  • Ivon Kastanoum
    Comme on l'aborde avec les autres ..
  • Cynthia
    Juste super librement pour montrer qu'il n'y a aucun tabou et que ça ne soit pas caché ou honteux
  • Esteban
    Ouvertement sans tabous
  • Anonyme
    Pas avec un manuel mais avec des discussions en petit groupes pas besoin de distribuer à tous le monde un manuel de comment sa marche le plus simple est d'en parler
  • Aurélie
    La distribution de ce genre de guide à consulter chez sois aurai été une bonne solution à l’adolescence pour en apprendre d’avantage sans s’exposer au jugement des autres. Mais la vrai solution ça aurai été / ça serai qu’étudier la sexualité féminine et le plaisir devienne normal et soit présenté au même titre que la sexualité masculine dans les manuels scolaires. Il est temps que les mœurs évoluent !
  • Gøgø
    Je sais qu'un jour j'attendrai quelq'un qui me ferait vraiment plaisir🥰😘😜
  • Lydia
    Discuter calmement avec ,expliquer,faire comprendre tout ce qui concerne l organe principal du plaisir chez la femme
  • Anonyme
    Je ne suis pas si vieux que ça, et pourtant lorsque l'on parlait de sexualité à l'école, jamais la notion de plaisir n'était abordé. J'ai appris l'existence du clitoris en écoutant mes partenaires sexuelles, c'est en pratiquant que j'ai su comprendre la définition du plaisir sexuel et comment le stimuler. C'est vrai que j'aurais bien aimé qu'on m'en parle avant, histoire d'avoir une théorie avant la pratique. Et quoi de mieux pour l'éducation (quelle qu'elle soit) que l'école ! Un petit cours ou deux sur ce thème n'auraient pas été de trop 👌
  • Justine
    J'aurais aimé qu'on en parle tout simplement. C'est dure d'en parler avec ses parents et a l'école le sujet n'était pas aborder. 1h de cours sur les moyens de contraception et la reproduction. Je me rappelle une vidéo où l'on voit un homme ejaculer car on nous explique qu'il eject du sperme lors de l'orgasme. Rien sur l'orgasme féminin. La sexualité aborde que pour la reproduction m'a laissé avec énormément que questions et beaucoup d'incompréhension de mon corps de jeune fille
  • Caleb Mohammed
    Je sais pas vraiment mais avec les photos à l'appuie je pense que ça peut aller
  • Jojo
    De façon Claire en rentrant plus dans les détails
  • Anthony
    Je n'ai jamais eu de problème avec ça, je me souviens qu'au collège on parlait déjà de sexualité (sans pratiquer) mais on savais comment ça marchait dans les grandes lignes au moins et puis le lycée est arrivé et les première aventure sexuelle sont arrivées et ce n'est pas parce qu'on connaît le sujet qu'on est direct un expert 😂. Ce qui m'as fait très peur en revanche c'est quand je suis entré en première année de fac et j'ai été CHOQUÉ par une fille que j'ai rencontré (qui est devenue mon amie) et qui ne connaissait rien de son propre corps. Elle ignorait tout elle savait que ça se passait entre ses jambes mais rien d'autre, le clitoris : jamais entendu parler. Elle ne connaissait rien au point de me demander à moi et à ma copine où était son vagin... (et pour ceux qui y ont pensé du coup elle ne mettait pas de tampons uniquement des serviettes vu qu'elle ne savait pas où mettre un tampon ! ). C'est tout de même incroyable que le sujet ne lui soit jamais venu de ses parents ou même à l'école. Heureusement elle a trouvé son bonheur avec un mec qui n'avait jamais rien fait mais qui connaissait le sujet. Enfin bref l'éducation sexuelle est un réel problème puisqu'elle n'est pas assez abordée pour certaines personnes et j'espère que cela changera n'en déplaise aux vieux c o n s qui ne veulent pas que leurs enfants entendent parler de sexe (ce qui est paradoxal puisqu'il l'ont pratiqué pour l'avoir justement 🤔)
  • Honorine
    J’aurais aimé connaître mon corps car encore aujourd’hui j’apprends des choses dessus, en partie grâce à cette série d’ailleurs. J’aurais aimé qu’on casse les tabous tout de suite au lieu de créer ce mur qui fait qu’on en parle jamais. Qu’on parle d’autres protections que la capote ou la pilule, ainsi que des mauvais effets. Et du plaisir au lieu de tout concentrer sur la procréation et les maladies.
  • Eddivaldo
    Comme je suis un mec. J'aime pas trop le contraception. Je pense que c'est pour les femmes
  • Nelson
    Des cours spécifiques sur le sujet ^^
  • Anaïs
    Et bien tout simplement que le plaisir soit abordé à l’école, et plus précisément le plaisir féminin car par exemple même si certains profs parlaient de masturbation masculine, le masturbation féminine n’a pas été abordée ne serait-ce qu’une fois
  • Elina
    Je n’ai pas eu de problème, car beaucoup de discussion avec ma mère ou encore ma soeur donc bien renseignée
  • Giancarlo
    En classe en S.V.T bien sur pour rester un minimum sérieux sur le sujet et se rendre compte de l'importance sur le cormd quoi, mais ce n'est pas vraiment côté déplacé mais en apprendre plus pour la science quoi
  • Thibaut
    Abordé Le Sujet De Sexualité Par Mensuel
  • Marie
    En petit groupe, que avec des personnes du même sexe
  • Sandrine
    Je n'est pas eu ce problème car j'ai des parents assez libre ,
  • Theo
    Qu’il y est de vrais intervention « d’éducation sexuelle » au collège et au lycée sur au moins une journée et qu’on ne parle pas que d’IST, attention c’est un sujet à ne pas négliger mais le plaisir solitaire et à plusieurs n’est pas à négligé aussi !
  • Hugues
    Toutes les manières me vont. S'ils peuvent mm montrer le clitoris en vrai ça me plaira 🤣🤣🤣
  • Sybelle
    Un manuel ou une série de façon décontracté pour combattre les clichés
  • Skylar
    J’aimerais qu’il soit aborder par des professionnels. Non pas en groupe à l’école mais seul à seul
  • Terence
    Avec des cours au collège et au lycée
  • Johnny
    Hummm aufait c'est jouir de plesir
  • Jade
    Je pense que le sujet a été plutôt bien abordé en ce qui me concerne : dialogue mais aussi livre car avant je voulais être sage-femme.
  • Theo
    Dans un cadre de séminaire où on met tout sur table pas de réticences autour du sujet
  • Oumar Diogo Jalloh
    Qu'on la pratique à l'école
  • Louis
    De façon plus naturelle, avec moins de retenue, en démystifiant la chose. Avec une ouverture d’esprit plus affirmée sur les différents sujets du sexe pour mettre en confiance.
  • Camille
    En cours d'éducation...
  • Zul
    Oui Parce que ça permet au femme de prendre des grossesses non désirées
  • Jules
    Aucune idée à vrai dire
  • Wilfried
    Si jamais qu'une personne inconnu ou un collègue veut me parler de la sexualité j'aimerais qu'on communique en privé
  • Clemence
    Toutes les années scolaires dès la 6eme de l’éducation sexuelle et de la prévention
  • Freedom
    Peut-être dans une ambiance hot et un peu d'humour autour d'une bonne bouffe et un peu de stimulant😁
  • Maëlle
    En en parlant calmement, dans tabou et sans gêne / honte. Il ne faut pas stigmatiser les gens qui décident d’avoir une vie sexuelle active, mais ni stigmatiser ceux qui décident de ne pas en avoir
  • Junior
    J'aimerais bien parler avec une fille
  • Bora
    c'est pas nécessaire, on découvre l'essentiel tout seul,
  • Mohammed
    Je pense que on plus de plaisir à découvrir sois même certains plaisir
  • Siobhan
    C’est ma mère qui m’a tout expliqué à la fin de la primaire et c’était très bien, je savais la vérité avant de recevoir tous les fausses idées qu’on entends par nos camarades au collège et lycée
  • Sarah
    Par des cours de SVT ou de biologie comme n’importe quel autre sujet
  • Laura-Marie
    Par des spots de communication, des manuels, et une discussion libre et sans tabou avec ses proches
  • Jonas
    D’une manière initiatique, via des expériences, tout comme on essayerait une drogue pour la première fois.
  • Anonyme
    En y montrant le respect et la liberté
  • Chlo
    Je ne sais pas. D'ailleurs je me questionne depuis un moment pour l'aborder avec mes filles de.maniere a ce qu'elles aient une bonne image des relations hommes femmes
  • Estelle
    Non seulement la contraception
  • Audrey
    Simplement sans prise de tête
  • Jeanmichel
    Pas de contraception
  • Hugo
    Je l’ai appris par les potes et c’est très bien comme ça
  • Jade
    De façon simple. Ça ne devrait pas être dit à demi-mot, ni tabou
  • Anonyme
    En parlant avec des professionnels
  • Faustine
    Bah directement avec les parents et puis a l'école pour mieux comprendre notre corps et pas faire n'importe quoi
  • Landry
    Moi je veux que chapitre soit pour moi comme un texte descriptif et à la fois injonctif dans laquelle on décrit et donne des conseils en retour.
  • Félix
    En classe, ou sous forme de conférences plus en détail et de sorte à ce que les anecdotes aillent de paire avec notre maturité. En d'autres terme il est important d'apporter un coté théorique à tout cela via des cours ou des discussions chez soi mais pour stimuler l'attention chez les jeunes il est important de s'abaisser à leur niveau intellectuel pour éviter toute perte d'attention de leur part qui résulterait en une méconnaissance sur le sujet. (Ex: parler de vécu ou d'experiences qui font réagir les jeunes du lycée sont plus efficaces quune theorie profonde sur le sujet; meme si la theorie nest pas a negliger quand aux sexes masculins et feminins)
  • Jean Pierre
    Le plus naturellement du monde certainement pas avec des cigognes ou des lapins. Comme exemple.
  • Camille
    a travers d'ateliers en petits groupes, avec desadultes qui connaissent bien le sujet, des sextalks
  • Julien
    En groupe de discussion dès le collège avec une continuité les années suivantes
  • Christine
    A mon époque c était tabou
  • Céline
    Naturellement, sans tabou
  • Franck
    En faisant la pratique 😁😁
  • Anifath
    J'aimerais qu'on m'explique de façon clarifié Les étapes essentiel dont la femme à besoin pour jouir d'un plaisir immense sexuellement et aussi de l'orgasme de la femme
  • Emy
    Je me souviens quil à était abordé en 4eme ou 3 ème pendant toute une après midi avec un formateur extérieur au collège. C'était super ludique et ça cassé quelque appriori 😊
  • Solenne
    premièrement à l’école car c’est là qu’on apprend la sexualité mais malheureusement on ne parle que de contraception et non du plaisir alors que c’est très important, et biensur avec la famille car c’est également un apprentissage tous les jours
  • Laurence
    Comme d’une chose normale,comme je l’ai ait avec mes enfants... La sexualité est aussi naturelle que boire et manger !!!
  • Alice
    Naturellement en expliquant bien les choses
  • Léa
    Qu'on nous explique un peu mieux le sujet. Parce qu'au collège on rigole de ce sujet mais au final on en connaît même pas le quart de ce qu'on devrait savoir.
  • Christophe
    J'ai appris tout seul avec la pratique et l'écoute de l'autre
  • Alperen
    C’est une perte de temps
  • Alexia
    On me l'a très bien expliqué. Surtout ma mère qui nous en parler sans gêne
  • Cléophée
    En douceur, sans jugement ni critique, simplement sans rentrer dans les clichés
  • Anonyme
    Je ne sais pas s'il y a une bonne manière de l'aborder mais j'aurais aimé apprendre ça dans un livre pas forcément avec des gens autour pcq ca peut-être gênant
  • Djenebou
    J'aimerais que l'on aborde le sujet de la sexualité avec le respect. Mais en plein publique , j'aime pas ça du tout.
  • Eline
    En cours, de façon ouverte, avec des petits groupes de personnes mixte. Un moment où l'on peut échanger et où on a pas peur de poser des questions
  • Orden
    Pas d'une manière vulgaire faut dire
  • Céline
    Il faudrait aborder ce sujet simplement, sans tabou et faux-semblant. C'est important pour le développement sexuel de pouvoir mettre des mots sur tout ça.
  • Julie
    peut être avec un livre ou un manuel obligatoire à lire chez moi qui contient tout ce qu’il faut savoir 🤷🏼‍♀️
  • Marine
    De manière ludique en étant simple mais efficace
  • Gabriel
    Avec des ateliers et des intervenants
  • Guillaume
    En rencontrant une femme mâture qui m'enseigne tout 😂
  • Charles
    J'aimerais juste qu'on parle directement du plaisir
  • Yanis
    Bah sans tabous simplement, moi je l'ai appris en cours et en me renseignant sur le corps humain donc rien que de l'apprendre en cours me semble basique (JUSTE FAUT ARRÊTER LA FAUSSE GÊNE QUAND ON PARLE DE SEXE TOUT LE MONDE A LE DROIT DE PRATIQUER, D'Y PENSER OU DE CE RENSEIGNER C'EST IMPORTANT ET C'EST AGRÉABLE CE N'AI PAS UNE HONTE ET ÊTRE TOUJOURS VIERGE MÊME À 30 ANS CE N'AI PAS HONTEUX NON PLUS)
  • Thalissa
    de manière naturelle, c'est un sujet comme un autre et qui plus est très important dans la vie. Il ne doit pas y avoir de tabous sur ce sujet et il faut parler de tout car chaque sujet est important
  • Miria
    Je voudrais que on m'en parle normalement, je dit pas que je suis obsédé. Mais je trouve le sujet de la sexualité intéressant. J'adore discuter de la sexualité, raconter et partager mes expériences au près des personnes qui me pose les questions ou tout simplement qui ne sont pas au courants. Dans mon lycée de 300 élèves il y a avait 50 élèves à penser que le sida s'attrape avec la salive.
  • Aure
    De la façon la plus simple possible : en utilisant les termes adéquats (pénis, vulve, vagin) et non infantilisants (zizi, kékette...) pour en parler sérieusement et nommer sans honte ces organes qui sont comme tous les autres !
  • Chloe
    Il ne faut pas obliger une personne à en parler nécessairement. Mais si elle s’en sent l’envie, il faut qu’elle est accès à absolument toutes les informations qu’elle désire et sans tabou bien sûr
  • Enza
    Je préfère me renseigner sur internet où en parler avec des potes de confiance, c'est quelque chose qui reste selon moi privé, il est impensable pour moi dans discuter avec un membre de ma famille, car je trouve ça ultra malsain et malaisant!
  • Justine
    Et ben que déjà ce soit dans les manuels et que l’on est des cours sur la sexualité
  • Catherine
    En parlant avec mes parents et heureusement que j'avais mes amis et mon amie avec qui je parlais beaucoup
  • Maicky
    En cours ou même avec un cours avec un/une sexologue sa serait cool d’avoir se genre de cour pour certaines personnes 🙃🙃
Lire dans Messenger
👆Jam, le média qui se lit dans Messenger 👆