Les industries textiles peuvent-elles passer au zéro déchet ? 👟

Nouvelles façons de consommer

Pour 64% d'entre vous, ce n’est pas important de porter de la marque 🤷‍♂️

Loading...

Si ce n’est pas un critère de sélection pour tout le monde, on a quand même l’habitude d’acheter souvent les mêmes marques. On sait à quoi s’attendre et c’est un gage de qualité.

Surtout quand il s’agit de fringues où le budget grimpe rapidement.

Seuls 18% regardent toujours de quel pays viennent leurs vêtements quand ils les achètent 🗺

Loading...

On va pas se mentir, on a beau faire attention, en France ça reste quand même compliqué d’acheter des fringues locales ou écolo. Et surtout qui nous plaisent.

Sauf que Nike vient d’annoncer son plan « Move to zero » : objectif zéro émissions de carbone et de déchets.

C'est cool quand on sait que l’industrie du textile est la plus polluante juste derrière le pétrole.

Tous les ans on produit 400 milliards de m2 de tissus et...

60 milliards de m2 de tissus partent directement à la poubelle 🗑

Aujourd’hui, 100 entreprises produisent 70% des émissions de carbone mondiales...

D’où l’intérêt de calculer leur bilan carbone. Par exemple avec une paire de Nike :

Pour calculer le bilan carbone d’un produit, il faut prendre en compte son cycle de fabrication entier :

  • À commencer par la phase de R&D, réalisée par les ingénieurs
  • Le choix des matières utilisées (Grâce au Flyknit, Nike aurait évité plus de 1,5 millions de kilos de déchets)
  • Sa fabrication dans les usines (Souvent situées en Chine)
  • Son conditionnement avant l’achat
  • Et enfin les transports jusqu’en magasin

La branche sneakers est l’une des + polluantes de l’industrie du textile 👟

Si l’on en croit le MIT, une paire de sneakers rejette 14kg de CO2 et on en produit 34 millions/jour.

Nike c’est le plus gros vendeur et leurs prises de positions pèsent fortement dans la balance. D'ailleurs c'est aussi votre marque préférée d’après les Jam Awards :

L’écologie c’est l’une des plus grosses préoccupations de notre génération et ça commence à se ressentir. Plusieurs marques s’engagent à produire responsablement ou revoir leurs cycles de production.

Pas le choix ou réelle volonté ? 🤔

Vous pensez que si les marques agissent aujourd'hui, c'est un peu pour ces 2 raisons :

Loading...

Quand on voit l’absence de communication de Nike sur le sujet on peut se poser la question...

Mais ça n’empêche pas que certaines initiatives soient cools :

  • Veja utilise des matériaux recyclés (Bouteilles, maïs, caoutchouc sauvage, coton bio...)
  • Faguo plante 1 arbre à chaque paire achetée. Résultat : Plus 1 million d’arbres plantés en France
  • Chez OTH une paire achetée = 3 pneus recyclés et en 2020 ils s’engagent à produire des paires 100% cuir recyclé
  • Gumshoe qui fait des semelles en chewing-gum (le 2ème déchet le plus polluant derrière les mégots)
  • La gamme Parley d’Adidas dont chaque modèle contient au moins 75% de plastique recyclé

Le vrai problème c'est la surconsommation 💳

On a tous des fringues qui nous servent à rien et les marques ne vont pas nous encourager à n’acheter qu’un seul produit quand ils en vendent des milliers. Alors qu’ils commencent à s’intéresser au problème c’est déjà un 1er pas !

Vous êtes 38% à penser que les marques atteindront le 0 déchet ♻️

Loading...

Pour une entreprise comme Nike ça implique entre autres de :

  • Relocaliser les usines
  • Limiter les transports
  • Progresser technologiquement

Ils ont déjà annoncé que leurs produits ne seraient bientôt disponibles qu’en magasin Nike mais dans un monde utopiste on pourrait imaginer renvoyer une paire abimée pour la recycler et récupérer un bon d’achat par exemple.

Voilà de quoi approfondir le sujet 😉

Par Jam , publié le

Pour aller plus loin

  • Tu penses que c’est les consommateurs ou les entreprises qui ont le plus de pouvoir de faire changer les choses ?
    Une sélection de 145 réactions
  • Charlie
    Ce sont les consommateurs mais aussi les entreprises qui le pouvoir de faire changer les choses. Surtout les consommateurs
  • Anaïs
    Je dirais les 2 ? Aujourd'hui on voit bien que c'est la pression côté consommateurs-trices sur les entreprises qui a fait bouger les choses, mais ce sont aussi les entreprises qui doivent faire le plus gros du chemin si on veut voir des impacts positifs sur l'environnement. En tant que consommateur on ne peut pas agir sur tout le cycle de vie d'un produit (seulement sur sa fin de vie), alors qu'une entreprise oui.
  • Sagetus
    Je pense que tout viendra de la politique de gestion des entreprises. Les consommateurs seront prêts à s'engager si c'est dans l'intérêt de tout le monde, de toute l'humanité.
  • Lila
    Les consommateurs comme les entreprises doivent faire changer les choses !
  • Roxy de Roxa
    C'est évident que c'est les consommateurs parce que si on leur propose ceci et qu'ils ne sont pas du tout d'accord bah plus personnes va acheter ils n'auront plus d'argent donc pour éviter la faillite il vont le faire😇Après tout c'est nous qui achetons😊
  • Christine
    Les consommateurs, il suffit d’acheter des vêtements et chaussures de seconde main.
  • Korotoumou
    C'est plutôt les consommateurs car lorsqu'on ne consomme il va falloir arrêter de produire
  • Anonyme
    Je pense que c'est aussi un peu des deux qui contribue au mauvais développement du recyclage des produits par le manque d'offre des produits 0 déchets ou 100 pour 100 recyclable
  • Marie-Hélène
    Les entreprises manipulant les consommateurs qui eux-mêmes décident de la stratégie des entreprises, aucune idée
  • Mattéo
    Les consommateurs font pression sur les marques pour obtenir des produits qui remplissent leurs critères. Si les marques ne s'adaptent pas à leurs clients, les marques meurent.
  • Anonyme
    C'est les consommateurs qui ont la responsabilité de forcer les entreprises vers le zéro déchet
  • Marina
    Un peu des 2 , après les entreprises ont plus les moyens de faire bouger les choses. Mais nous devons aussi arrêter d'acheter pour acheter si on en a pas besoin ça ne sert à rien, et puis revendre et acheter d'occasion les choses sont aussi des bonnes initiative
  • Cécile
    Ils faut que les 2 y mettent du sien, les consommateurs faire davantage attention sur ce qu'il achète privilégier marques françaises et pourquoi il l'achète, se poser la question est-ce que j'en ai besoin. Et entreprises faire attention à ces déchets, le tri, le recyclage, les produits utilisé doivent être + sain aussi pour la santé et pour l'environnement
  • Camille
    Les entreprises ont beaucoup de pouvoirs(sur l'économie, sur l'emploi, etc...)
  • Marion
    Les deux doivent changer si on veut y arriver. La demande des consommateurs et la bonne volonté des entreprises.
  • Nicolas
    Les entreprises et j'ai rien d'autre à ajouter
  • Maëlle
    Ce sont les deux puisque les entreprises peuvent décider d’arrêté de polluer tout comme les consommateurs qui peuvent décider eux-meme d’arrêter d’acheter sur tel ou tel marque trop polluante et arrêter de remettre la faute sur les entreprises
  • Catherine
    Les entreprises, mais si Nike dès que notre paire est abîmée au lieu de les jeter il nous envoi un bon d'achat.. C est vraiment très bien.. Après j ai lu qu'il faut boycotter, moi je le fais je vis pratiquement à côté de l Espagne donc je peux me le permettre, ensuite vu les salaires qui n augmentent pas, le pouvoir d achat est très cher pour tous ..merci macron.... Mais Nike est de très bonne qualité..
  • Lison
    Les deux parce que l'un ne fonctionne pas sans l'autre
  • Catherine
    Ça serait vraiment bien si nos chaussures Nike sont abîmées on les recycler et en supplément un bon d achat.. Je pense vraiment que ça serait un bon changement pour la planète elle en a vraiment besoin.. Moi je trie tout..
  • Isabelle
    Les consommateurs si ont boycotte ils vendent plus rien hhh
  • Louise
    Je pense que c’est un choix des entreprises avec la volonté des consommateurs
  • Sybelle
    Un peu des deux, c’est d’abord aux entreprises en faisant attention à la fabrication mais c’est aussi au consommateur de consommer écologiquement
  • Christine
    Pour moi les consommateurs ...
  • Julie
    Les deux. Les consommateurs doivent consommer responsable et boycotter en conséquent, les entreprises doivent proposer des produits responsables et éthiques. Et surtout, éduquer les consommateurs à consommer moins ! Ça sert à rien d'avoir 15 paires de chaussures, on n'a que deux pieds !
  • Anhad
    Ça dépend pour le consommateur, à petite échelle et à grande échelle, on a quand même ce pouvoir derrière notre porte monnaie. Et à grand echelle pour les entreprises car c'est eux qui choisiront comment produire leur marque..
  • Laetitia
    Les deux mais il faut qu ils se tiennent la main
  • Benjamin
    Les consommateurs en arrêtant de consommer forcent les entreprises à revoir leur business plan mais ce n’est parfois pas suffisant. Entre le Greenwashing et le socialwashing on a beaucoup de mal à différencier les vrais motivations/ changements des fausses.
  • Tinah
    L'entreprise, c'est eux qui fabrique, mais d'un côté ça dépend aussi du vouloir du public
  • Kévin
    Je pense quun boycoytt de la marque de la part des consommateur plus des petitions sont actuellement les actes les plus utiles
  • Gilles
    Kanye west a lancé une ligne de chaussures totalement ecolo
  • Chantal
    Je pense que c’est les entreprises qui ont le plus de pouvoir ! Ont est manipulés ! 😉
  • Sandric
    C'est le consommateur qui décide du pouvoir économique d'une entreprise. Il pèse lourd dans la balance.
  • Elise
    Les consommateurs, en achetant moins et plus écologique ils peuvent faire pencher la balance
  • Peri
    Les deux sont impliquées
  • Felix
    Les consommateurs clairement
  • Maëlle
    Ça doit venir des deux. Les entreprises ne seront pas poussées à changer leur mode de production si elles ne ressentent pas une réelle demande de la part des consommateurs. Mais beaucoup de clients attendent que les grandes enseignes changent leur mode de fonctionnement pour se lancer dans un mode de consommation plus responsable
  • Clara
    Entreprises, si elles changent ça obligera les consommateurs à se plier aux nouvelles normes, alors que le boycott des entreprises par les utilisateurs bah... personne le fera 😅
  • Julien
    Il y a trop de consommateurs ignorants des enjeux donc c'est aux entreprises de faire le premier pas
  • Christ
    Je pense que ce sont les entreprises
  • Anonyme
    si les consommateurs étaient à l'unisson et bien ce serait les consommateurs...
  • Anonyme
    Les consommateurs ! Pas de consommation... Pas de production !
  • Valentine
    Je pense que ce sont les 2 car nous pouvons tous changer les choses à notre échelle
  • Laureen
    Consommateurs car c'est eux qui font les demandes
  • Nic
    Les consommateurs bien sur
  • Céline
    Les entreprises, quand Nike ne vend pas ses chaussures, les grosses boîtes comme Intersport mets un coup de cutter sur les chaussures pour les rendres inutilisables. Je boycotte Nike.
  • Camille
    Je pense que ce sont les deux. Les entreprises prennent les iniatives et les consommateurs ramènent les produits là où il faudrait les recycler ♻️ comme ça tout le monde il est productif 😊
  • Julie
    Les deux, les consommateurs de même que les usines. Faudrait déjà que les usines de textiles fassent l'effort d'utiliser le juste nécessaire afin de limiter à une grande échelle les rejets qui polluent l'environnement. Ensuite qu'elles mettent sur pied un moyen de récupérer les abîmés à fin d'un recyclage, cela obligerait un tant soi peu les consommateurs que nous sommes à ne pas non seulement les jeter dans la nature, mais aussi à jouer notre partition à la dépollution environnementale.😊
  • Elisa
    Les consommateurs évidemment, comme toujours..
  • Sébastien
    Les entreprises, ce sont elles qui génèrent le plus de déchets. Les consommateurs ne voient pas tous les déchets générés pour réaliser leur produit fini
  • Anthony
    C'est ÉVIDEMMENT les entreprises qui ont le pouvoir de changer les choses. C'est la loi de l'offre et de la demande ! Si il n'y a plus du tout d'offre, la demande baissera jusqu'à disparaître. Un arrêt de la demande (un boycott total) est impossible donc c'est bien les entreprises qui ont le pouvoir de changer les choses.
  • Lea
    Je pense que tout le monde peut changer les choses. Un simple et minuscule geste peut nous sauver. Un mégot jeter dans la poubelle ou un carton dans une poubelle de recyclage... Et entre nous maintenant, nous n’avons plus le choix. Nous devons changer les choses, nous le devons à notre chère planète et à nous mêmes. Nous devons changer les choses.
  • Honorine
    Je pense que l’un ne va pas sans l’autre et que c’est un cercle vicieux
  • Lola
    Je pense que les consommateurs ont le pouvoir de changer les choses. Actuellement nous vivons dans une société où les gens surconsomme ce qui implique énormément de gaspillage. Le fait de recycler est une bonne chose.
  • Jean Pierre
    Oui ce sont les consomateurs qui sont responsable du gâchis des vêtements portés c'est idiots, et poutant ont a tous un seul corps bonc un seul vetements et un change pas plus.
  • Celine
    Un peut les deux car les consommateurs si il n’achète pas parce que sa pollue trop alors les entreprises seront obliger de s’adapter, et inversement si les entreprises respecte alors les consommateurs achèterons
  • Carol-Anne
    C'est un peu facile de faire culpabiliser le consommateur qui vit dans un monde de consommation. C'est aux industriels de faire des efforts pour qu'on atteigne une consommation éthique
  • Anonyme
    Le consommateur ! Si le consommateur exige quelque chose par rapport à l'entreprise, l'entreprise doit exécuter si elle ne veut pas perdre de clients
  • Loup-eve
    Ce qui ont le pouvoir du changement c'est les consommateurs... car comme ont dit le clients est roi...
  • Linda
    Les consommateurs, plus la demande est grande plus l'entreprise exécute. Il faut voir aussi que le consommateur, exige plusieurs paires et comme, l'être humain est un insatisfait, il cherchera toujours la nouveauté, a avoir la nouvelles paire. Et je dirais aussi une part de l'entreprise qui pousse a cette consommation excessive avec leur publicités...
  • Reena
    Les deux vont devoir changer leurs mode de fonctionnement et renfoncer à leur confort pour que les choses puissent évoluer
  • Jean-Baptiste
    Les consommateurs qui devraient arrêter de faire les pigeons pour acheter le dernier truc à la mode quand les autres paires qu'ils ont sont en bon état, tout en regardant l'éthique de la marque qu'ils achètent. Les entreprises suivront.
  • Bern Emboma l'Opiniâtre
    Dans ce cas , Il y'a une condition .les producteurs peuvent changer les choses ,les produits au cas où les consommateurs n'en paye pas . Où également peuvent changer ,s'il y'a constat d' amélioration de marques plus propulse
  • Lucienne
    Les consommateurs peuvent faire changer les choses 👍🏻
  • Guillaume
    C'est partagé entre les deux, mais ceux qui ont vraiment les leviers, ce sont les entreprises. Quand tous les concurrents proposent le même type de service, produit de la même manière, j'ai beau être un consommateur plein de bonne intention, mon impact sera ridicule.
  • Rebecca Miharu
    Les deux. Les consommateurs devraient pouvoir retenir « leur pulsions » d’achat, recycler ou acheter en friperie et les entreprises limiter les collections qui changent chaque semaines en gardant le même montant de production ou continuer de changer régulièrement mais baisser la production pour qu’il n’y a pas de produits, ça réduirait les produits jetés car « démodé » ou rater une collection et avoir un nombre X énorme de produits sur les bras
  • Loïc
    Aux deux, aux premiers de produire de manière responsable et aux seconds de boycotter les entreprises polluantes
  • Ewan
    Les entreprises doivent s’adapter à la demande pour être respectée sur le marché, si les conditions de respect ne peuvent pas être mises en place car cela leur ferait perdre tout aspect concurrentiel, c’est donc aux consommateurs de faire en sorte de privilégier ces initiatives
  • Christophe
    Les deux car n'importe qui peut faire un petit quelque chose de son côté mais les entreprises ont un pouvoir avec leur notoriété de faire passer le message aux consommateurs !
  • Karol
    Les entreprises, les consommateurs ne sont pas prêts à se priver on travaille pour avoir le plaisir de se payer des choses en dehors de nos factures
  • Ronan
    Je pense que ce sont les entreprises car ce sont eux qui produisent
  • Rudy
    Sache que les entreprises ne sont strictement rien. Le consommateur à son désir de vouloir, donc l'entreprise s'adapte d'une certaine façon à son acheteur. Ceci étant dit, si le client a le tilte d'arrêté de faire de la '' merde''. Le fabricant en fera moins afin pour marquer des points auprès de celui-ci... 🥃🥂🙄🙄🙄
  • Reg
    Oui sans aucun doute
  • Victor
    Un peu les deux, si le consommateur diminue sa conso alors les entreprises produiront moins. Mais le consommateur en France n’a pas tellement le choix pour certains produits, acheter français ou eco responsable est pas toujours facile
  • Anonyme
    Je pense que c'est plus les entreprises qui ont le pouvoir de faire changer les choses que les consommateurs, comme tu dis si ils nous font une offre renvoie tes vieille pompe en échange d'un bon d'achat, déjà sa fait recycler (on ne sait as toujours ou jeter nos vieilles chaussures ou vieux fringues) et c'est alléchant donc plus de personnes vont le faire
  • Yanis
    Bah je vais pas blablater 107 ans, mais c'est simplement de mon avis le plus subjectif possible, c'est la faute des deux entre surconsommation et surproduction alors que ni l'un ni l'autre ne servent si ce n'ai que pour avoir plus de vêtement qu'on va même pas porter plus d'un an mais que c'est juste pour dire "j'ai de la marque donc je suis cool" (je trouve ça con d'ailleurs, faut quand même ce mettre d'accord la plupart des gens qui achètent de la marque dans mon entourage c'est souvent des potes qui mange que des pâtes ou des plats réchauffés et qui ce pleingne de pas avoir d'argent alors qu'ils ont 57 paires de nike et 20 ensemble de marques en plus) donc ouais les consommateurs bouffe masse de produits inutiles et les producteurs répondent à cette demande tout en gâchant plus de textile parce que y aura clairement pas tout qui sera vendu (mais bon tant qu'on est rentable on s'en tape hein) Sans vouloir dire que je suis un exemple parce que j'en suis très très loin. J'ai moins de 30 vêtement tout confondu (sauf chaussettes) dont maxi 4 de marques que je porte tout le temps et j'ai clairement pas besoin de plus ( y en a même deux ou trois qui j'utilise rarement voir pas) donc avoir une penderie entière de vêtement qu'on utilise pas, à part gâcher de la place, perdre de l'argent, satisfaire son égo de faux riche et polluer ça sert à rien. Bonne journée
  • Catherine
    Les 2 peuvent le faire et déjà faire moins travailler les enfants Esclaves ,je trouve sa honteux d'exploiter les enfants Esclaves
  • Anonyme
    Les entreprises car c'est elles qui ont plus de pouvoir
  • Marine
    Les deux, si les consommateurs changent leur mode de consommation alors les entreprises s'adapteront et l'inverse est vraie aussi
  • Charlie
    Les deux. ..les entreprises doivent connaître ce que préfèrent les consommateurs et ces derniers , les plus aisés notamment. ,préfèrent les grandes marques tes Nike, Diesel, Dol e et Gabane, ....
  • David
    Le consommateur a le pouvoir de boycotter une entreprise, mais peu le font. Les entreprises sont pleinement responsables de leurs systèmes de production et ont tout intérêt à prendre soin de leurs images. Une marque qui produit de manière la plus écologique a un argument de vente qui devient de plus en plus puissant.
  • Marine
    Les deux, l'un ne va pas sans l'autre. Mais ce sont les magasins qui ont le plus gros travail à faire... Ils n'ont pas le choix en ce moment car de plus en plus de consommateurs se tournent vers la seconde main où vers une production plus respectueuse de l'environnement...
  • Hélèna
    Je pense que ce sont les entreprises qui ont le plus de pouvoir car c'est eux qui fabriquent les produits et qui ont la main sur le choix des matieres premières et des usines etc... Mais c'est également à la portée des consommateurs de changer les choses mais à plus petite échelle
  • Chloé
    D’abord les consommateurs en achetant moins au début ou en jetant leurs produits usés (chaussures ou vêtements) devant les enseigne pour faire coup de poing et ensuite aux entreprises d’écouter les revendications des consommateurs
  • Marco
    Le consommateur en achetons moins de vêtements des entreprises à profit et qui font travailler des enfants, il faudrait les condamné pour l'exemple c'est que le pognon, écologie ne pèse pas lourd pour eux à moins de les obliger je me fais pas d'illusions dans un marché ultra libéral à l'américaine le chacun pour soi et profit à volonté des grandes entreprises et quel gâchis dans tout les domaines en jettent autant quand produit lamentable et rien ne change, tient certain pays nous renvoie nos déchets c'est bien il faut arrêter de polluer les autres, cette consommation a outrance quand nous fait croire alors qui jettent une bonne partie, pourquoi pas les donner aux plus pauvres même pas un geste excuse moi mais des pourris.
  • Mickael
    Les 2 ont une chance egale. Si on veut que les entreprises fassent des efforts, les consommateurs doivent remettre en question leurs habitudes et leurs attentes des produits.
  • Madeleine Quinet Fatou
    Le logo BCI ne se préoccupe pas de ce qu'il y a derrière les produits
  • Anthony
    Les 2 ont leur rôle à jouer
  • Alexis
    Le consommateur... Si on veut qu'un produit arrête de ce vendre il faut arrêter de l'acheter c'est aussi simple que ça. Il faut boycotter les entreprises les plus polluantes ça les forcera a faire des efforts et changer notre mode vie
  • Gwendoline
    Je pense que ce sont les 2: si les consommateurs décide de ne plus acheter les entreprises devront changer. Si ce sont les entreprises qui décide de faire changer les choses les consommateurs y seront plus sensible et donc plus fidèles
  • Andre
    C'est aux consommateurs de changer leurs habitudes
  • Jonathan
    Je pense que le problème viens d’une partie des femmes et de leurs obsession pour la mode. Bhouuuuu sexiste ( mais réaliste ) je pense que le pourcentage est plus haut chez les femmes. Sinon pour répondre à la question, l’un ne va pas sans l’autre. Le changement doit être dans les deux camps
  • Dietz
    Ni l un ni l autre quand on voit que la France se débarrasse des déchets dans les pays sous développés on se pose des questions pour le reste du mondes
  • Anonyme
    Je pense que trop de gens vont continuer à acheter aux grandes marques sans se préoccuper du reste. Les marques doivent changer mais nous aussi
  • Violaine
    ce sont surtout les cosommateur les plus important
  • Nerriere
    Je suis couturière est je n acheté aucune marque car c est surtout fabriquer pas des enfants qui meurt de faim surtout a l' étranger voulais ma réponse
  • Jennifer
    Les entreprises à cause du lobbying notamment
  • Juliette
    les consommateurs car si on consomme différemment, les entreprises agiront en conséquence pour ne pas perdre de clients... le problème est que tout les consommateurs n'ont pas les moyens de mieux consommer car cela coûte encore cher
  • Flinn
    Selon moi c'est aux entreprise de prendre l'initiative d'essayer de moins polluer. Le problème est que si les consommateurs achètent un produit qui pollue, il continuera à être produit donc c'est au consommateur de boycotter les produits polluants et de privilégier les produits locaux et/ou de seconde main
  • Bidine
    Un peu les deux. Les consommateurs,pour moins acheter sur un coup de tête et regarder la provenance et la matière d'un produit. Mais les entreprises peuvent d'elles même sens pour autant avoir un couteau sous la gorge. Ça les rendrait un peu plus mystique.