Futur du travail

Comprendre les enjeux de la réforme du bac

« Bac en chocolat », copies retenues en otages et résultats provisoires… Cette année, le bac a été mouvementé ! De nombreux profs et correcteurs se sont levés contre la réforme du bac, qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine. Un tout nouvel examen, supposé faciliter l'orientation des futurs étudiants 👇

Pour aller plus loin

  • Si tu devais réformer l'Éducation Nationale, tu ferais quoi en priorité ?
    Une sélection de 325 réactions
  • Agathe
    En tant que jeune diplômée du bac série S, je peux déjà dire, de par mon expérience, que cette filière est beaucoup trop générale.. seulement 3 matières scientifiques sur 9 ou 10 matières.. j'ai galéré parceque je suis purement et uniquement scientifique ! Donc plutôt que de proposer une orientation plus précoce, je proposerai de maintenir une seconde générale avec options ++ (pour découvrir des matières qui me semblent importantes : religion pour gagner en tolérance, politique pour mieux voter, débats entre élèves, ..) de plus orienter les filières déjà proposées en première, et pourquoi pas de faire une filière avec 3-4 matières et un quota de matières à la carte 🤔 et surtout revoir la pédagogie, laisser plus de droits et de moyens aux professeurs qui perdent en capacité de gestion de classe,.. on y est pas encore.. et au passage faire quelque chose de concret pour lutter contre le harcèlement scolaire dès l'école primaire.. Et peut-être prendre en compte les capacités des élèves, notamment en ce qui concerne la mémorisation...
  • Anonyme
    Virer le ministre lol
  • Taylor
    Les programmes du primaire et la formation continue des prof
  • Ninon
    Demande l’avis des profs
  • Anonyme
    Je l'ouvrirais à du travail partenarial avec les associations de terrain des lieux d'habitation des élèves (centres sociaux, asso culturelles, etc)
  • Albane
    Revaloriser les filières pro, et remonter le niveau des filières générales. Beaucoup d'élèves ne sont pas fait pour les études, et ils seront plus épanouis en faisant du concret que du théorique. Pour aider ces élèves à avoir leur bac alors qu'ils n'en ont pas les moyens, ont a tellement baisser le niveau d'attente de cet examen que les lycéens ne sont plus préparés aux études supérieures, qui elles ont toujours des attentes très importantes... Il faudra aussi diviser par 2 les effectifs dans les classes : on peut être jusqu'à 40. Et il faut que l'état rendent les conditions de travail plus simples aux profs, qui vivent pour la plupart un calvaire, ce qui engendre une chute libre des vocations de profs. En fait, il faudrait qu'on arrête de compter nos sous pour l'éducation (la réforme c'est plus pour économiser qu'autre chose...). Un pays où les enfants reçoivent un bon enseignement et une bonne orientation ne peut qu'en retirer bénéfices.
  • Mathilde
    Je m'inspirerai du modèle nordique...
  • Lilandra
    Aider au mieux les élèves à s'orienter en construisant des questionnaires de silulation
  • Snelle
    Payer la scolarité des pauvres
  • Clara
    C'est l'enseignement supérieur qu'il faut réformer
  • Anne-clara
    Je donnerais la possibilité au élève de faire plus d'heure d'une des matière de leur choix pour approfondir la matière et pouvoir mieux ce préparer à leur choix post bac
  • Aurore
    Modifier les coefficients de certaines matières.
  • Malik
    Instaurer + de contrôles continus
  • Elle
    Le modèle éducatif en Australie permettrait un plus large épanouissement des étudiants et développerait leur créativité et leurs ambitions. C’est une super idée même si c’est compliqué à mettre en place.
  • Sarah
    Une meilleure aide pour l'orientation
  • Robin
    Plus de profs rigoureux !
  • Mac
    Travailler comme montesouris
  • Amandine
    Plus de langues et ça dès la maternelles
  • Christine
    Je diminuerai le nombre d’élèves par classe et non le nombre d’heures comme le fait cette réforme. Classe à 36 sans aucun dédoublement ! Et surtout arrêter de faire des économies sur le dos des enfants sous prétexte qu’il n’y a pas assez de profs !! Il faut commencer par rendre ce métier plus attractif notamment pour les scientifiques qui tendent à disparaître dans l’éducation nationale. Leur but est de supprimer les bac pro et les bac techniques, trop chers !!
  • Anonyme
    J’aiderai tout ceux qui ont pas des moyens suffisent pour s’en sortir aussi bien qu’une personne née dans un milieu favorisée
  • Алис
    Orientation vers les filières professionnelles
  • Bruno
    Perfectionner la maîtrise des langues.
  • Lilou
    Plus de profs, plus de moyens, plus de conseillers d'orientation avec deux rdv obligatoires par an dès la 4ème
  • Léa
    Accessibilité au etude sup
  • Anonyme
    Je paierai plus les professeurs car ce sont eux qui forment les futurs élites français
  • Anonyme
    Le bac de langues ne devrait pas être les mêmes questions pour les S et L, même si les L ont deux-trois questions en plus
  • Lucie
    Et les réformes ne touchent pas que le lycée général
  • Chloé
    Le BAC à nos jours, dû à parcoursup, il n’est plus valorisé. C’est devenu juste un passeport pour l’université. Les meilleurs élèves ne jouent même plus la mention. C’est dommage. Il faudrait revoir cela.
  • Julie
    Je rendrais l’accès aux études supérieures moins difficile et moins élitiste
  • Lix
    Rétablir de l’égalité entre les élèves et revaloriser le statut des profs en France
  • Laurène
    J'encouragerai la découverte pendant plusieurs cours des différentes matières avant de demander à choisir
  • Elo
    Classe plus petites, pour les gens qui veulent travailler
  • Eva
    Prise de conscience écologique, aider les jeunes à mieux se connaître eux même : ce qu’ils aiment vraiment, les faire trouver leurs centres d’interêt forts, un systeme de notation diffèrent : les faire obtenir et s’élever dans certaines compétences plutôt qu’une note (un peu comme les compétences dans les sims), apprendre à’ les tâches ménagères et trucs importants à savoir faire en quittant le domaine familial : quand on va prendre un appart pour les études, aider les élèves à savoir qui ils sont
  • Hélène
    Arrêter de mettre les élèves dans des cases et plus développer les études des métiers manuels ou artisanals
  • Raphaël
    L'ajout de multiple langue et de multiple emploie pour les personne. Des classe ne dépassant pas les 25 élèves.
  • Thomas
    Le système globale est assez cohérent je trouve mais il y a un problème avec les cours de langues étrangères
  • Anonyme
    Remettre en place le redoublement automatoque quand l'eleve n'a pas reussi son annee, mettre en place un suivi personnalisé pour les eleve en difficultés pour les aider a reussir et réformer également l'entrée à la fac en instituant une sélection des la 1er années de fac et pas attendre jusqu'au master pour faire une sélection
  • Anonyme
    Mettre plus d’heures sur l’orientation, le vrai problème est que beaucoup de jeunes partent dans des facultés qui ne leur conviennent pas
  • Anonyme
    Faire intervenir des étudiants de différentes études pour parler avec les lycéens et les aider à s'orienter petit à petit
  • Solal
    Un système plus éligible et plus ouvert aux idées nouvelles
  • Ralph
    Encrer les lycéens dans le monde professionnel en favorisant des matières plus pratiques
  • Anonyme
    favoriser le contrôle continu
  • Victor
    Continuer dans cette voie avec un tronc commun generaliste et de nombreuses spécialités ouvertes sur le monde du superieur (droit, medecine, commerce...) avec des intervenants du monde du travail et des universités / grandes écoles
  • Soungalo
    Je suis fatigué après
  • Fabien
    L'erreur consiste justement à penser qu'une chose prime sur une autre. L'éducation est la priorité, rien ne saurait être négligé !
  • Marie
    Faire des concours d'entrée en université. Pour toutes les filières ;)
  • Guy
    Plutôt amélioré que.de reformer
  • Jean-Baptiste
    Rendre le métier de professeur plus valorisant , pour pouvoir attirer de meilleurs enseignants ,( meilleur salaire, meilleurs avantages sociaux) , et reformer la hiérarchie car aujourd’hui les professeurs ne sont plus soutenus par cette dernière ce qui fait qu’en cas de conflit avec élève ou parents d’élèves , le professeur est toujours en tord , ce qui est inacceptable et c’est ce qui fait aussi qu’aujourd’hui les élèves sont de plus en plus ingérables , il faut être de plus en plus souple , les programmes s’allègent et le niveau baisse car ni parents , ni enfants ni les supérieurs prennent leurs responsabilités
  • Anonyme
    100% des concours d'une filière commun et en deux semestres
  • Clément
    Virer tous les wesh wesh
  • Anonyme
    J'arrêterai de dire que les filières pro c'est pour les cas sociaux. C'est pas parce qu'on est scolaire qu'on peut pas avoir envie de faire un métier professionnalisant dès ses 15 ans. Pleins d'étudiants ne savent pas ce qu'ils veulent faire, mais les filières générale n'y changent rien si ce n'est des lycéens perdus devant leur site d'admission post bac en ne sachant pas quoi remplir et qui finissent par suivre le choix de leur parents. Autant leur faire découvrir des choses différentes très tôt quitte à se qu'ils se reorientent même au lycée.
  • Laurine
    Arrêter la culture de l'échec, ne plus évaluer en compétition mais en collaboration
  • Véronique
    Je suis pour l'évolution vers un parcours personnalisé .🙂 Que les profs puissent s'adapter aux différentes personnalités qu'ils ont en face d'eux . L'objectif étant que chaque élève , chaque étudiant puisse au mieux choisir son parcours et donc son futur professionnel . Aller au plus proche d'un métier qui va leur correspondre . Des personnes compétentes mettent à disposition des outils d'orientation , des minis bilans de Compétences qui sont performants. Mettre en place un véritable accompagnement , afin d'aider au mieux les jeunes à choisir ce qui les anime .😌
  • Garance
    Plus d’aide pour l’après études pour les élèves !!
  • Toussaint
    le pourcentage du Bac est a combien
  • Julie
    Des tests d’aptitude et une proposition d’orientation grâce au résultat. J’aurais bien aimé qu’on me dise en quoi j’étais forte avant de m’orienter dans quelques une filière trop dur pour moi
  • Déborah
    Je donnerai plus de moyens aux enseignants et au personnel de l'enseignement de manière générale : cela permettrait une plus grande attention portée aux élèves, moins de décrochage scolaire, etc. Je ne suis pas sûre que ce soit le système de filières qui soit le problème principal. Et le nouveau programme ne permettra pas d'éviter la sélectivité associée à certaines filières (ex : "la filière S pour les meilleurs", ce qui est ridicule) ; celle-ci se déportera sur d'autres éléments
  • Émilie
    Je mettrais en place plus de culture générale et surtout faire beaucoup de contrôle d'orthographe
  • Amélie
    Exactement la même chose, c’est super de pouvoir s’orienter tôt
  • Valentin
    Donner plus de chances aux élèves, et augmenter les places dans les filières les plus demandées
  • Michelle
    Je commenrai par les profs
  • Anonyme
    Moins d’heures de cours la journée et moins de vacances. 1 mois l’été et des demi journée pour favoriser les activités comme art plastique musique et sport l’aprem et les révisions. Ou le socle commun le matin et les spécialités l’aprem
  • Léa
    Les notes! Ce système est réducteur, chacun n'a pas les mêmes capacités partout mais ça ne veut pas dire qu' on est nul et se comparer réduit la motivation
  • Pha
    Je rajouterai une année au lycée
  • Eva
    Une matière au lycée pour apprendre à s’auto gérer dans la vie adulte. Apprendre le côté administratif, à trouver de l’emploi, un logement....
  • Félicia
    Le suivi des élèves et les aider à trouver des passions ou du moins centres d’intérêts, appuyer sur le pratique
  • Manon
    Proposer un large choix de spécialités sur les différents métiers existants
  • Anaïs
    Je ferais en sortes d’améliorer le niveau linguistique des élèves!
  • Anaïs
    Changer les modes d'évaluation
  • Anonyme
    Plus de conseil en orientation !
  • Anonyme
    L'information et la vue de la réalité sur les études supérieures, on ne sait vraiment pas a quoi s'attendre pour quelconque filière.
  • Emilie
    Plus de note, et un sytème de notation diffèrent pour tout les élèves
  • Anonyme
    mettre en place des matières professionnelles, plus personnalisées, en sorte d’options
  • Jeffrey
    Je changerai le système éducatif et pédagogique qui pousse les élèves à se mettre dans une position compétitive en leur faisant oublier que la connaissance et avant tout une envie et non une réussite immédiate
  • Clémence
    Je ferai en sorte que le bac soit de meilleure qualité
  • Alice
    S adapter à chaque élève
  • Camille
    Je donnerai davantage de place à la présentation de formations et de métiers. Aujourd’hui tout est trop flou !
  • Fanny
    L’idée de nouvelles spécialités est bien, mais une spécialité plus tôt pourrait être optionnelle pour permettre à ceux qui savent ce qu’ils veulent de se spécialiser plus vite et aux autres d’avoir du temps pour réfléchir et se connaître
  • Rébk
    La spécialisation avant le bac afin d'éliminer les matières que les élèves ne veulent pas suivre et qui n'ont rien avoir avec leur orientation.
  • Christelle
    Meilleur prise en charge des élèves en difficultés Et des formation plus proche des besoin des professionnels
  • Valentyna
    Mettre plus de stages au lycée pour permettre de découvrir des métiers Réduire l'écart entre le programme scolaire des terminales et du lycée en général avec celles des filières dans le Supérieur. L'échec des étudiants en première année est dû plus au manque de connaissances nécessaires pour commencer la filière qu'à la difficulté de la filière. Tout le cycle secondaire prépare au baccalauréat seulement et non pas aux études supérieures.
  • Anonyme
    Moins de matières que les élèves choisiraient (avec toujours un socle commun), mais les étudier plus en profondeur
  • Marilou
    Je laisserais comme c'est maintenant, il y a assez de filière pour tout le monde je crois entre les bacs généraux, professionnel, STAV, STI,... frenchement tout changer va tout chambouler moi je dis
  • Zovi Eric Nonvide
    Je recruterai les jeunes diplômés sans emplois
  • Maëlle
    Je ferais en sorte que chaque élève soit soutenu dans leurs études avec des accompagnement personnalisé plus souvent et des aides pour s’en sortir durant les grandes épreuves de fin d’année
  • Valentin
    Moins de pression aux élèves
  • Nicolas
    Moins de grève déjà je pense, pour que les étudiants apprennent dans de bonnes conditions et ne de posent pas milles et une question
  • Océane
    C'est une super idée de réformer le lycée! Le modèle nord européen est exemplaire. Pourquoi les français sont ils toujours aussi réticents aux changements?...
  • Paul
    Arrêter les filières
  • Hortense
    Réformer l'enseignement dès le primaire, en incitant les élèves à apprendre par eux-mêmes
  • Déa
    Les budgets pour les enfants à besoins éducatifs particuliers
  • Justine
    Être moins élitiste, être à l’écoute de l’élève et de ses envie, ne pas le mettre dans des cases et ne pas l’y forcer !! Être ouvert aussi à d’autre parcours, d’autres motivations comme l’agriculture, le climat, la gestion de soit et de l’argent, a vivre en communauté, etc... A la vraie vie quoi et pas simplement un domaine scolaire. Il faut éduquer l’individu et le sensibiliser à un panel de choses concrètes et sociables avant de l’inonder de futilités qui le feront avancer que sur une courte période « le bac et les dm ». Quand l’élève est au lycée ou à l’école, il ne prends pas assez de recul pour voir ce qu’il a gagner. On l’humilie ou on l’oblige à apprendre bêtement que 1 + 1 font deux alors qu’il y a tellement plus à comprendre, sur le plan personnel et mental. La méthode éducative est désolante et je regrette aujourd’hui de ne pas m’y être investie plus. C’est aujourd’hui à 23, avec de la maturité que j’aimerais plus me cultiver, repasser mon bac car j’ai assez de recul et de bon sens. Quand on a 15 on est un enfant qui ne comprend suffisamment ces choses et qu’on met dans des cases bien dessinées. On doit pouvoir épanouir un adolescent paumé et immature et lui donner le goût d’apprendre en l’éveillant. Non pas en le formatant.
  • Maureen
    Des formats de cours moins passifs
  • Léa
    Que le lycéen choisisse les matières dans lesquelles il veut se spécialiser sans pour autant rentrer dans les cases S, ES, L, STMG, etc..
  • Anonyme
    Modernisé la façons de faire cours
  • Sébastien
    Donner un vrai pouvoir aux profs. Ne pas pouvoir punir les élèves qui le méritent ou ne pas pouvoir leur faire des cours en adéquation avec le Supérieur n'a aucun sens.. J'ai découvert vraiment la physique chimie au lycée en seconde et pas au collège parce ca n'avait rien à voir, comme d'autres matières alors avec l'ancien système je n'aurai jamais découvert une passion pour la chimie qui est devenu mon mon métier...
  • Denis
    Aider financierement ceux qui ont pas trop les moyens
  • Gherri
    Je ne changerai rien du tout 😏
  • Milly
    Plus de confiance en les élèves et plus de budget notamment en mediation et accompagnement de projets pour garder des filières générales mais permettre aux lyceens de monter des projets de leurs choix avec le soutient de professionnels selon le domaine etudié
  • Ari
    Je relèverai le niveau des programmes de la primaire a la terminale
Lire dans Messenger
👆Jam, le média qui se lit dans Messenger 👆