Nouvelles façons de consommer

Faut-il encadrer les biens en location sur Airbnb ?

Airbnb est devenu l’un des principaux sponsors du Comité International Olympique (CIO) pour les 5 prochaines éditions des JO

Pour aller plus loin

  • Tu penses qu'il faut encadrer davantage les biens en location sur Airbnb dans les villes ?
    Une sélection de 98 réactions
  • Elody
    Non c est un avantage de particulier a particulier
  • Mac
    Il faut encadrer pour ne pas chasser les habitants!
  • Justine
    Oui afin de garantir la sécurité des locataires et des normes comme dans le secteur hotelier
  • Laurence
    Oui pour arrêter l’invasion de cette société
  • Camille
    Heureusement qu'ils sont là pour qu'on puisse dormir dans la ville qu'on veut en voyage et moins chers
  • Laurent
    Surveillez qui se sert rbnb et crée un guide pour éviter les mauvaise surprise
  • Bora
    Il faut limiter le nombre de locations en offre qui peuvent s’y inscrire
  • Anonyme
    Oui il faut limiter la durée de location et interdire la location de logement entier dans des zones tendues
  • Louis
    Je pense qu'il faut surtout encadrer les tableaux ça leur donne du cachet !
  • Anonyme
    Oui vérifier les abus
  • Manon
    Oui. Le Airbnb se développe de plus en plus dans toutes les villes. Aujourd'hui il est plus facile pour un touriste en vacance de trouver un logement que pour un habitant de la ville en question. En effet le airbnb va louer à la semaine le prix d'un loyer d'un mois... ce n'est donc clairement pas intéressant... mais cela fait augmenter inconsiderablement les loyers et et beaucoup de riverains ne peuvent pas ce le permettre. De plus les établissements hôteliers sont mis de côté car les touristes préfèrent leur indépendance dans un appartement entier "comme à la maison" et donc l'économie locale en prend un coup également. Je pense donc que airbnb peut-être bien s'il est judicieusement contrôlé. Pas forcément dans la durée de mise en location mais déjà sur les prix, et sur le nombre d'appartement disponible dans une ville.
  • Anonyme
    Non! C’est le jeu. Airbnb reviens moins cher que prendre un hôtel alors je suis POUR
  • Hugo
    Pour les professionnels de la branche hôtellerie /hébergement oui.
  • JC
    Je pense pas que ça changera quelque chose. Car les gens les louerons sur d’autres plateformes. Et puis empêcher les proprio de faire ce qu’ils veulent de leur viens je trouve ça limite niveau liberté. Ça leur appartient ils en font ce qu’ils veulent. Par exemple des personnes peuvent avoir une résidence secondaire à paris et y aller que 50 jours par an et le mettre en location courte durée. Alors qu’avec une location longue durée ils seraient bloqués.
  • Marco
    Il faut l'interdire carrément que du profit qui embêtent tout le monde
  • Melanie
    Non car ils en profiteraient pour se faire du profit
  • Titouan
    Il ne suffit pas de mieux encadrer les biens en location sur Airbnb mais ce serait quand même une bonne idée
  • Pierre-Paul
    Je pense que Les gens qui loue et qui loue leurs appartement viens du faite que le coût de la vie est trop chère et c'est le seul moyen légal d'une d'arrondir les fin de mois et l'autre de se logé à moindre coût
  • Pauline
    Oui, les prix sont bcp trop chers à paris !!!
  • Anonyme
    Oui, mieux les encadrer même si ça peut être difficile a surveiller
  • Carol-Anne
    Évidemment, la crise des logements pour les résidents principaux et lié à ce secteur qui est un non sens, mais qui fait partie du jeu capitaliste. Expropriation... Je vois que ça. Des propriétaires peu scrupules s'enrichissent beaucoup trop sur le dos des autres... Un seul mot RÉVOLUTION
  • Killian
    Oui car ça restreint les biens disponibles donc les prix augmentent rapidement
  • Julien
    Dans les très grandes villes et pour des logements entiers, des studios, là il y a besoin d'encadrement. Ailleurs pas besoin
  • Ando
    Bien sûr dans ce cas !!
  • Coraline Mylène
    Ceci est un débat sur lequel il faut interagir bien sur ! Seul une certaine classe peux accéder a ses location Airbnb. Ce sont dans les grandes villes seulement que ceco devrait etre accepter mais en quantite limité et par personne
  • Héloïse
    Je ne sais pas, c'est une manière de gagner de l'argent et on est taxé dessus tout comme Airbnb est taxé donc ça rapporte de l'argent à l'état, en plus de ça tout augmente tout le temps donc si c'est un moyen de gagner de l'argent en louant son logement et d'en économisant en louant en vacance... Par exemple, je suis étudiante, je ne bénéficie que de peu d'apl et aucune autre aide, je travaille dur mais je ne gagne pas suffisamment pour vivre en mangeant à ma faim, je loue mon logement le week-end en allant dormir chez des amis et ça m'aide vraiment
  • Reena
    Non tant que les particuliers y gagnent et les propriétaires aussi. Tant pis pour les hôtels et autres c’est le jeu comme vous dites
  • Max
    Faut arrêter de casser les couilles aux gens. Les taxes sont partout et on ne peut plus faire d argent . Si on a un bien, d où on nous interdit d en jouir comme nous voulons ? Ou est la liberté la dedans ?
  • Florent
    🌸🌸🐚 Aucune idée 💡 mais apriori oui car pénurie de logement et ça c pas normal!!!!
  • Rémi
    Oui et les exemples observés en Europe le démontrent dans le sens où les métropoles souffrent déjà d’une pénurie de logements, sans même considérer AirBnB (inflation et rareté produites sur le marché immobilier).
  • Clemence
    Oui Copier sur l'Allemagne avec leur quota de 90 jours de location à l'année
  • Alexiane
    Oui beaucoup profitent et font du grand n'importe quoi, appartements souillés, détruits, et le pire c'est avoir un voisin qui propose Airbnb quand les gens changent sans arrêt et se croient à l'hôtel ou maison close!
  • Claire
    L'encadrement des villes permet d'éviter l'achat d'appartement juste pour de la location Airbnb, et de pouvoir régler l'offre de logement à des personnes qui en ont besoin. Il faudrait pas que la location passe au-dessus des logements manquant à la population
  • Alex
    Non parce que ça serait restreindre nos droits et libertés de disposer d’un bien comme bon nous semble.
  • Laura
    Bien-sûr Cela diminue les possibilités pour les gens de la ville d'avoir un logement descend a un prix raisonnable
  • Ronan
    Oui, assurément. Et trouver un juste milieu pour que tout le monde y gagne
  • Ichem
    Non car ils le sont déjà et c'est légal
  • Marine
    Oui probablement mais j'ai l'impression qu'il faut des excuses pour tout pour encadrer quelque chose, bientôt ça sera des impôts sur ce que les gens gagnent sur le bon coin 😂
  • Victor
    Le seul encadrement valable et respectueux des libertés individuelles serait l’établissement d’un nombre de jour max. De location par an. Mais les établissements hôteliers qui se plaignent sont souvent bcp plus chers qu’un airbnb... pas de fumée sans feu
  • David
    Oui, la priorité d'un appartement doit etre de loger des residents et pas des touristes, Même si le tourisme est plus lucratif, c'est trop donner d'importance a l'argent et pas assez a l'humain On peut limiter le nombre d'appartements
  • Alex
    Il est vrai que ça pose de réels problèmes pour les villes mais c’est très avantageux pour les usagers. Il faut peut être trouver une solutions en associant les services hôteliers
  • Margot
    Oui mais en même temps, chaque propriétaire est libre de faire ce qu’il souhaite de son bien tant que cela ne dérange pas ses voisins
  • Léa
    Oui, dans les métropoles
  • Fiona
    Oui. C’est vraiment problématique dans certaines villes
  • Abd Assamad
    Adresse Maroc agadir ait melloul lemzar blok 12 N12
  • Kenedy
    Je sui tou tan tabou
  • Nolwenn
    Oui complètement ! Surtout aux vues du manque de logement pour les étudiants particulièrement.
  • Andre
    Oui, car ils s'accaparent des logements, des voitures, et des lieux hôteliers
  • Hugo
    Non c'est le jeu, c'est la loi de l'offre et de la demande.
  • Marc
    Je pense que AirBnb met en relief un symptome sous-jacent: c'est compliqué de rendre la location de biens lucrative
  • Ludo
    J'ai cumulé plus de voyage à 30 ans que mes parents réunis. Certainement parce que je prends des vols low-cost et que je peux trouver un logement moins cher qu'un hôtel.
  • Pierre
    Oui, il faut encadrer la location Airbnb sans pour autant la desavantager ce qui provoquerait d'avantage de problèmes
  • Alessandra
    Vue les arnaques que j'ai pu voir et les logements rendu complètement délabré je pense que oui. Et surtout ne pas privilégier les locations courte durée plutôt que les particuliers qui cherchent à se loger
  • Dávid
    Oui, avant que tout soit envahi par les touristes
  • Eloïse
    Bien sûr, AirBnb à l'image de tout ce qui se fait aujourd'hui avec Amazon, Uber, Macdonald etc tue l'economie locale, et les commerçants de proximité, ou en l'occurrence ici les hôteliers, en pratiquant des prix toujours moins chers. Le problème a été cité plus haut : perte d'identité des villes, pénurie de logement.. Tout ceci doit nous ramener à un mode de vie plus raisonné, arrêtons de placer la consommation au-dessus de tout, sinon forcément des organismes comme celui-ci continueront de fleurir
  • Mathilde
    Oui, il y a beaucoup d’abus de la part des proprios qui « sur-vendent » leur logement.
  • Léonie
    Oui pour que cela ne nuise pas aux professionnels du milieu hôtelier
  • Maxime
    Airbnb est une démarche complètement anticoncurrentiel des parcs hôteleliers. Il faut davantage contrôler les locations à courte durée par des contrôles et des respect des normes hôtelières.
  • Lison
    Il ne faut pas que ça défavorisé les métiers du tourisme donc oui
  • Gilles
    Oui du moins dans les zones tendues pour éviter que les propriétaires louent en Airbnb au détriment de la location longue. Par une uniformisation avec l'Allemagne avec une durée de location de 90 jours/an et/ou eventuellement un durcissement des critères d'indecence pour les Airbnb
  • Aure
    Je pense qu'il y a en ce moment d'un côté des migrants ds la rue, en pleine trêve hivernale, et de l'autre côté des air b n b vides car on est en basse saison......
  • Thibaut
    Oui mais uniquement pour les personnes qui montent un business sur ça, le particulier qui a effectivement une maison secondaire pourrait la louer à courte durée toute l’année
  • Lucile
    Bien sûr ! Dans les grandes villes les étudiants ont du mal à trouver des apparts alors que ça ne devrait pas être le cas....
  • Emmeline
    Disons qu’il faut s’arranger pour qu’Airbnb ne nuise pas aux logements particuliers en les réduisant ou en augmentant le coût. Il faut pas que le centre des grandes villes deviennent des hôtels géants.
  • Amaury
    Oui, pour pas qu’il n’y ait d’abus
  • Laura
    Si ça pose vraiment des problèmes et pas juste des petits changements, il faut bien essayer de les régler..
  • Teekay
    C’est un business comme un autre, mais l’Etat n’est pas content car il n’arrive pas à soutirer de l’argent aux citoyens qui mettent leurs bien en location. Rien de nouveau, quand ils sont hors jeu, ils essayent de le saboter pour les autres. Heureusement, il y aura toujours qui arriveront à les contourner. Quelle mafia.
  • Anonyme
    Il faut créer plus de lois. Toujours plus de lois. Encadrer. Réguler. Contrôler. Légiférer. Et surtout faire marcher les parlementaires, ils ont besoin de justifier de leur salaire.
  • Kate
    Ben uniquement si ça supprime des logements pr la population...
  • Allison
    Oui pour éviter les logements vides dans les centres.
  • Manon
    Non, les loyers ont y’a être moins chers. Il faut s’adapter aux nouveaux de codes de consommation des gens et pas l’inverse. S’il est apparu c’est pour une bonne raison, en grande partie à cause des prix faramineux de l’hôtel où d’une location
  • Anonyme
    Ils sont pas content parce qu'ils perdent de l'argent, or pour les smicaires, les logements Airbnb sont plus à leur portée.
  • Antoine
    Oui si cela pose tant de problèmes que ça
  • Anouk
    Peut être oui car pas fait pour ca a la base
  • Maureen
    Il faut encadrer pour ne pas qu’il y ait d’abus mais je trouve ça bien comme système de location, du moins pour les séjours de courte durée
  • Anonyme
    De toute façon les villes ne sont jamais contente, tout pour leur images ect, dès que quelqu'un se fait un peu plus juste en faisant une petite chose on cri à la réforme, à l'encadrement...
  • Sandra
    Airbnb est une super solution pour les proprios qui partent de leur residence principale mais je pense que leur residence secondaire devraient être louées à des personnes en besoin (exemple étudiants, qui ne resterons de toute façon qu'un nombre d'années) Je pense que oui, on devrait interdire les residences non principales à être louées en Airbnb même si cest sûr que c'est très tentant l'argent facile !
  • Flo
    Airbnb fait désormais partie des nouvelles habitudes touristiques, surtout chez les jeunes, qui aiment la flexibilité offerte par ce service. Malgré les problèmes de logements pour particuliers que cela entraîne, l’économie touristique française en profite, par d’autres biais. S’il s’agit de la location d’une résidence principale l’encadrement peut-être une bonne chose. S’il s’agit d’une résidence secondaire inhabitée alors l’encadrement pourrait avoir les mêmes effets qu’une interdiction, rendant la location inintéressante financièrement. Du coup, moins de logements en location = moins de touristes = moins de revenus pour le pays.
  • Axel
    On parle d'encadrer le prix des loyers (longue durée), on pourrait faire la même chose avec les locations courtes durées. Dans le centre de Paris, un appartement sur Airbnb, c'est 250/300 euros la nuit. ça fait un sacré revenu par mois...
  • Kévin
    non, faut arrêter de s'indigner comme ils le font , toujours la a tout interdire au profit des entreprises c'est relou
  • Haras
    Oui mais dans certaines mesures. Par contre je pense que mes locataire d'appartements devraient pouvoir obtenir plus facilement le droit de proposer leur logement en location courte durée sur airbnb. En effet pour les étudiants par exemple cela permettrait d'amortir un peu le loyer ou de financer un billet de train pour bouger un peu pendant les vacances ou tout simplement permettrait de pouvoir conserver son logement d'une année sur l'autre en le sous louant l'ete.
  • Sébastien
    Le fait que Airbnb paye un impôt ridiculement faible en France est déloyal vis-à-vis de l'hôtellerie
  • Adèle
    J’ai déjà pris un Airbnb, et c’était vraiment génial alors non
  • Eric
    Oui, le concept AirBnb est à la base une innovation qui pouvait avoir un impact écologique intéressant et mutualisant les logement inoccupé pour limiter l'impact écologique du tourisme et en même temps des impact culturels en permettant de vrais échanges entre touristes et locaux. Au final ce n'est qu'un marché immobilier de plus et mal régulé qui permet aux aisés de gagner encore plus d'argent tout en denaturalisant l'âme de nos centres villes et de faire monter les prix des logements aux détriments des plus pauvres. Il faut limiter la location au 5 semaines de congés et prévoir des sanctions exemplaires aux fautifs tout en leur expliquant les conséquences néfastes de leur agissement pour qu'ils Oient conscient de leur agissement sur le bonheur commun
  • Alban
    Oui ça aiderait les derniers réticents à essayer airbnb
  • Fanny
    Je pense que c’est les loyers qu’il faut encadrer tout court, pas les biens sur airbnb !
  • Manon
    Bah oui bien sûr sinon c'est la mort des hébergements touristiques
  • Laurent
    Pas du tout. C'est aux hôtels et aux mairies de voir pourquoi Airbnb cartonne autant.
  • Marion
    Non je ne pense pas. Cela permet aussi de rentabiliser son loyer et de le rembourser quand on voyage, part en weekend, et compense le fait que les loyers sont chers. C'est aussi plus sympa qu'un hotel, et les hôtels sont beaucoup trop chers
  • Anonyme
    Non car c’est une initiative citoyenne pour payer moins cher
  • Da
    non, laissons profiter les gens et aux autres de s’adapter, les temps changent
  • Céline
    Oui je pense que c’est une bonne idée mais Airbnb c’est plus simple moins cher et je comprends totalement les gens qui préfèrent utiliser cette alternative. Les hôtels coûtent cher (surtout en comptant les transports, les éventuelles visites culturelles etc...) et les auberges de jeunesse merci mais non merci quoi... Donc oui il est important d’encadrer les biens sur Airbnb mais il ne faut pas complètement museler les gens sinon il se passera exactement la même chose qu’en Allemagne
  • Eva
    Oui, de sorte à pouvoir ré-acquérir les biens destinés aux particuliers, relancer les services hôtelier qui sont en danger niveau financement. Puis loué des personnes sur une longue durée même si c'est moins d'argent qui entre ça permet d'avoir un locataire stable donc d'être sur de cette entrée d'argent. Il faudrait vraiment encadrer surtout si c'est néfaste pour les principaux acteurs de la ville.
  • Mathias
    Il serait mieux de l'encadrer pour lui donner une image appropriée
  • Gilles
    Il faut que les prix soient fixé par les agences immobilières
  • Lorrie
    Non, je comprends que cela dérange les villes qui perdent le marché hôtelier mais air bnb à des offres plus attractives et chacun est censé pouvoir faire ce qu’il veut de son bien
  • Christine
    Le problème est que les étudiants ne trouvent plus de logements dans des villes comme Bordeaux par exemple et on montre du doigt Airbnb comme responsable. En fait, il est tout à fait possible de faire les deux car la loi autorise de louer 9 mois à un étudiant en meuble. Mais le système 9 mois de location a un étudiant et 3 mois en Airbnb n’est pas accepté dans les villes qui ont pris des arrêtés contre Airbnb. Je pense aussi que les touristes Airbnb ne sont pas les mêmes qui vont à l’hôtel. Personnellement je n’aime pas l’hôtel et grâce à Airbnb, je voyage plus à moindre coût
  • Mathilde
    Oui je pense, mais comment? En tout cas ça semble poser pas mal de problème pour la ville donc il faut régler cela
Lire dans Messenger
👆Jam, le média qui se lit dans Messenger 👆