Enjeux sociétaux

50% des grossesses dans le monde sont non désirées

Le chiffre est effarant et pourtant vrai. Tous les ans, 121 millions de femmes doivent gérer une grossesse non-désirée, pour plusieurs raisons. Pourquoi et que faire ?

La suite de l'article se trouve dans Messenger
Clique pour en discuter avec Jam
👇

Par Jam, publié le 13/04/22 - Sources : information.tv5monde.com, www.who.int, Slate

Pour aller plus loin

  • 💬 C'est quoi une éducation sexuelle de qualité pour toi ? Qu'est-ce qu'il manque pour que tout le monde soit à égalité ? 👇
    Une sélection de 83 réactions
  • Avril
    Je pense qu'ils devraient avoir plus d'amour pour leurs voisins et comprendre qu'on est tous pareils
  • Jdk
    L’obligation guidée d’un stage en trimestre sur le développement personnel et santé bien être
  • Tommy
    Que l'école offre une éducation sexuelle réelle, sans jugement ni tabou
  • Sabrina
    c'est des femmes qui tombe enceinte a cause d'un viol
  • Lea
    l'éducation à l'école
  • Brigitte
    Une education sexuelle devrait être mieux apprise aux écoles et aux lycéens pour bien faire comprendre toutes les possibilités et d'éviter sauf de danger ces exceptionnel pour avoir recours à l'avortement ...
  • Maëlys
    Une éducation où tout est expliqué clairement et simplement, sans tabous. C'est ce qu'il manque, on détourne toujours la chose pour ne pas soit disant choquer, alors qu'il suffit d'expliquer les choses telles qu'elles sont pour prévenir sérieusement. Il manque également une réel reconnaissance des contraintes liées à la sexualités chez certaines personnes
  • Fousseni
    Éduquer bien les enfants sur la sexualité
  • Julie
    le droit à l'information
  • Carine
    Je pense qu'ils faut aborder les sujets sans tabous accompagné de cours ludiques sans choquer les personnes.
  • Sébo Diégo
    Une educ sexuelle de qualité,'c'est une educ par laquelle, l'on transmet des notions de contraception à travers toutes ces formes aux genres de deux sexe, afin de freiner les grossesses non désirées dans le monde entier. Ce qui manque pour que tout le monde soit à égalité, est l'usage des méthodes contraceptives
  • Cassandre
    Accès à l'information et à la contraception
  • Maureen
    Apporter toute la connaissance sans tabou
  • Anonyme
    Le respect des femmes
  • Alison
    Une femme au pouvoir qui aide et protège les femmes, pour ce qui est de la sexualité l’enseigner dès le plus jeune âge avec des mots simples et en douceur
  • Anonyme
    La légalisation de l'avortement partout et la contraception pour homme et femme .
  • Mouphid
    Adoption d'une loi forte
  • Léa
    Lorsqu’il y’a de la prévention à l’école et des contraceptions gratuites
  • Manon
    La communication, que ce soit dans les familles, l’entourage et au niveau des établissements scolaires (collèges). Il faut parler, être informé par des professionnels compétents mais aussi par son entourage.
  • Carol-Anne
    C'est apprendre tous les aspects de la sexualité, les risque, comment tomber enceinte, les maladies,... Des cours dès le collège. Et pas qu'une heure. Parce que ça ne sert à rien sinon
  • Donna
    le concentement et bien parler de la contraception dès l'entré en puberté
  • Cassandre
    Une information perpétuelle sur les moyens de contraception, de protection, un accès facile à des soins médicaux pour les hommes comme pour les femmes, un accès gratuit à la contraception, un suivi médical régulier..
  • Mercy
    Culpabilité J'en suis pas fière, mais je n'ai pas regretté Actuellement elle ne fait que me ronger Une culpabilité qui refuse de me laisser Parce-que j'ai eu à briser Oui en gros je me suis déviée Je ne suis plus digne d'être appelée Queen, que dire j'ignore même comment me nommer Car j'ai eu à perdre ma dignité Je l'ai pas perdu, je l'ai juste bafoué Croyant que c'était amusant, je me suis dévalorisée Maintenant je suis condamnée dans un labyrinthe de culpabilité Cette voix que je ne pourrai faire taire Me revient en boucle et me fait vivre l'enfer Pourquoi n'avoir pas dit un enfer Peut être c'est dans ma tête que le diable a débuté ses transferts Cette culpabilité n'est pas le regret de l'acte que j'ai posé Mais le regret de l'avoir posé avec un étranger Dont j'ignore comment il me voit après cette acte posée Dont j'ignore ce qu'il pense de moi après cette acte posée Bien je connais son prénom et tout le tralala mais c'est toujours un étranger Un étranger dans lequel j'ai beaucoup vu Dānnîêr Qui lui aussi n'est rien d'autre qu'un étranger Mais un étranger qui a bien réussi à éclairer une partie de mon obscurité Un étranger à qui j'ai fait part sans savoir ma fidélité Soudainement j'ai envie de me justifier Ignorant pourquoi j'ai envie de me faire pardonner Peut être que ce n'est que par vœux de chasteté Car juste par simple curiosité Non par simple preuve de maturité Je me suis laissée aller J'en souffre maintenant, car j'ai l'impression d'être devenue facile à berner Peut être c'est le cas, j'ai toujours été facile à berner J'ai complètement été naïve, j'ai été bernée Je suis bernée, j'ai été bernée, je me suis laissée berner Culpabilité J'en suis pas fière, mais je n'ai pas regretté Je suis une égoïste, je préfère faire taire mes pensées que de les faire parler. Lián Mǐn
  • Vlad
    Une éducation sexuelle réussis Tel qu'on l'entends c'est En mettant tout le monde à même pied d'égalité lgbt comme hetero aussi cis et trans et qu'on leur dise vous avez le droit d'être qui vous êtes et vous ne devez pas à avoir honte des réactions de votre corps car c'est tout à fait normal . Qu'on leur parle du clito au meme titre qu'on leur parle d'autres chose bref Et puis surtout qu'ils sache que le respect de soi comme le respect de l'autre es très important pour être pleinement epanouis avec son corps son genre et sa sexualité.
  • Kim
    Que ce ne soit pas un sujet tabou parce que malgrès les interventions sur la sexualité il n'y en as pas partout. Je ne saurais pas dire pour que tous soit égaux
  • Lucie
    Fournir des méthodes contraceptives gratuites
  • Brigitte
    Si une grossesse est non désirée , ou si il y à un risque sur la vie de la femme où de l'enfant à naître , où un problème de gros handicap , je pense qu'il faudrait assez vite intervenir sur la fin de cette grossesse même si j'ai la foi Jam ...et pense à toutes ses pauves femmes Ukrainiens qui sont violées ...☹️
  • Marie
    Apprentissage du respect et du consentement, de son corps, des limites privées, de tous les types de contraception, et surtout il manque une écoute personnelle et privée avec chaque élève pour répondre à toutes les questions sur le sujet
  • Mélusine
    Plus de contraception masculine
  • Maelyy
    Je sais pas mais sinon je trouve qu’il faudrait déjà mettre des cours d’éducation sexuel en cours (comme dans sex éducation (super série netflix)) pas dans la svt mais vraiment 2 heures genre par semaine
  • Nicolas
    La communication au sein d’un foyer et l’enseignement scolaire, la démocratisation du dialogue
  • Stéphanie
    Faire comprendre l'importance du consentement dans une relation sexuelle pour faire reculer les violences sexuelles Et l'intérêt de la contraception pour éviter les grossesses non désirées et les avortements
  • Koffi Roger
    La compréhension éducative
  • Maguelonne
    Écoute plus les femmes
  • Christopher
    C'est une éducation qui est honnête, juste, vraie et adaptée selon l'âge de la personne puis son sexe ! Il manque un accès égal au droit à l'avortement, à la contraception, à la protection contre les violences sexuelles, à la connaissance des moyens contraceptifs, à l'accompagnement et au soutien par rapport aux traumatismes face aux mauvaises expériences contraceptives , une education sexuelle de qualite et des moyens efficaces de contourner les objections de la part de l'entourage par rapport au recours aux contraceptions puis à l'avortement !
  • Julien
    En fait, il ne faut pas s'inquiéter sur ce sujet. La pollution à tous les niveaux favorise l'infertilité donc laissons le temps au temps et ton sujet deviendra obsolète.
  • Anonyme
    Que l'éducation nationale mette en place plus de cours et plus jeunes. Que les parents osent en parler aux enfants. Que le système du patriarcat disparaisse pour qu'enfin les hommes se sentent aussi concernés par ce phénomène. Et donc fatalement développer davantage de contraceptions masculines, qu'il y ai davantage de recherches menés sur la question. mais pour l'instant les lobbys pharmaceutiques se frottent les mains
  • Valentine
    Pour moi une éducation sexuelle est faite par les parents et par les infirmières de l’établissement, ce serait déjà une grande avancée et pour que tout les pays soient à égalité, il faudrait déjà qu’ils votent tous la loi pour l’avortement pour que les femmes n’aient plus à se cacher et à avorter toutes seules sans équipes médicales autours
  • Clara
    Une éducation sexuelle c'est parler de sujets divers, aussi bien des relations sexuelles, que de la contraception, que du consentement et autres. Et puis aussi parler des lgbt+, car on parle souvent des relations sexuelles hétéros.
  • Alexandre
    Une bonne information des le plus jeunes âge
  • Nona
    Il faut en parler quand les règles arrive les risques de pas se protéger faire de la prévention et en parler aussi aux hommes que les femmes sont des humains pas des machines n'y des objets il faut le respect
  • Léo
    Civilisé les pays de débiles profond arriéré
  • Arnaud
    l enseignement du fait que la différence n'est pas synonyme ni signe de supériorité de l'un sur l'autre ,ce qui imliqu de lutter contre le sexisme
  • Ando
    Le respect de la femme ! Interdir le mariage forcée et mineurs Dans certains pays c’est une pondeuse ! Seule l’éducation et prévention et contraception gratuite pourront inverser !
  • Mendy
    Des pillule ainsi que des préservatifs gratuit
  • Camille
    Parler des contraceptions masculines, parler plus en détails des contraceptions féminines ainsi que d'informer des relations homos pour les maladies
  • Maxime
    Le droit à la contraception pour tous
  • Maxime
    une éducation adapatée par âge mais tout le long de la vie
  • Annie
    Que tu le monde ai conscience que chacun ai sont mots à dire, chacun à des envies et des interdiction à respecter
  • Florent
    ✨🌈🌈🌈🌈🌈 En parler et éduquer dès le plus jeune âges pour que ça soit naturel
  • Lucie
    Ce qui freine le plus c'est l'argent ! Si les contraceptifs étaient moins cher, voir gratuit, il y aurait moins de problèmes je pense ! Il faut également beaucoup plus sensibiliser sur ces choses à l'école ou ailleurs, que ce soit femme ou homme !
  • Anonyme
    Des parents plus ouvert
  • Sindy
    l'accès gratuit à tout type de contraception, des propagande pour la contraception, des temps de prévention par les médecins et autre professionnel de la petite enfance...
  • Juliette
    Éduquer sur le rôle des DEUX personnes sur la contraception, ce n'est pas que la responsabilité de la femme. Parler avec des adolescents sur ce sujet en tant que parents/professeurs/amis, pas seulement attendre que quelqu'un d'autre le fasse.
  • Céline
    Il serait temps que les hommes prennent leur part dans la contraception au jour où l'on demandent aux femmes de prendre l'avis de leur partenaire avant un avortement.
  • Joëlle
    Celle qui touche tous les,ados, les premiers concernés, eh enduite toutes les femmes et les hommes en âge de procréer, et leur fournir les moyens,gratuits
  • Gilles
    Éducation dans l l'école primaire et mise à disposition de préservatifs en collège ainsi que des visites d un gynécologue au moin 2fois dans l année scolaire
  • Matou
    Pour moi une éducation sexuelle de qualité c'est une éducation non pas ou on apprend comment procréer et comment ce développe le fœtus mais plutôt où on parle des ist; quelles sont-elles comment les contractes t'ont, quelles sont les premiers effets et au bout de combien de temps ils apparaissent, où on explique les réelles changements des corps masculin comme féminin, ou on parle réellement et entièrement du cycle menstruelle; les boutons, les douleurs et à quelle moment elles ne sont plus normale, parler d'endometriose, où on prend le temps de parler de contraceptions; des masculines et féminines, où on parle de grossesses; de ce que sa change et engendre comme la dépression poste partum, de la couvade chez les hommes et où on explique entièrement et réellement l'accouchement; de césarienne et de ses risques, des risque des péridurales, de l'expulsion du bébé ET du placenta, qu'on parle de fausses couche et des risque dû à l'avortement
  • Helene
    Que ce soit expliqué partout, mais malheureusement nous n'avons pas tous la même chance de choisir notre destin
  • Orane
    Des contraceptions hormonales aussi pour les hommes quand les femmes ne peuvent les supporter 🤷‍♀️ pour ma part je peux plus utiliser aucun moyens contraceptif à cause d’allergie ou du au fait que les hormones me rendent malade. C’est complètement inégal de ce côté ... niveau éducation sexuelle avoir des cours dédiés à ça plutôt que des interventions malaisantes par des professeurs non formés ...
  • Carine
    Une grossesse doit rester un choix personnel et ne pas faire preuve de pression familiale ou autres.
  • Mana
    Apprendre et marteler la notion de consentement mais aussi une banalisation de l’IVG pour que les femmes qui subissent une grossesse non désirée puissent y avoir recours
  • Fillion
    K ce soit enseigné obligatoirement à l'école et o collège
  • Justine
    L’éducation sexuelle a l’école partout et pareillement
  • Alex
    L'éducation au consentement, et le développement et la promotion des moyens de contraception masculins
  • Jacqueline
    Ils faudraient que nos parents nous parle souvent de sa pour qu'on puisse savoir comment marché
  • Aina
    Éviter de tout considérer comme un tabou. Après tout, on ne prône pas l'inceste. Et en plus, c'est complètement naturel. Plus on évite le sujet, moins on en sait et plus on a de risques de faire n'importe quoi 🤷🏽‍♀️
  • Aurore
    La gratuite des contraception pilule préservatif pilule du lendemain ect ect et en cas de besoin l'accès à une ivg gratuite et anonyme surtout pour certein paye ou c iligal voir pire ..... Voter une lois internationales pour que les femmes puisse faire ce qu'elles veulent de leur corps en cas de grossesse non désiré et ce sans en craindre des représailles mon choix mon corps mon désir
  • Akande
    C'est une question de mentalité...Je suis sûr et certain que si le monde prendre conscience de sa mentalité,tout ira pour le meilleur 🤲
  • Jennifer
    Au moins avoir recours à la contraception dans tous les pays Cela devrais être plus un devoir, qu'un droit, sans être une obligation mais que cela sois disponible à tous et gratuitement, c'est la santé donc la base et c'est anticipé pour la démographie...
  • Thaïs
    En éducation sexuelle il est extrêmement important de parler de maladies et de contraception aux filles ET aux garçons. Mais il est également primordial d'aborder la question du consentement ! C'est en éduquant les jeunes le plus tôt possible que l'on pourra limiter les violences commises une fois qu'ils seront adultes. Car un homme bienveillant (dans un couple hétéro) va non seulement respecter le consentement de sa partenaire, mais également partager la charge mentale et sexuelle du couple ainsi que la contraception. Fini les injonctions à la maternité egalement ! Une femme ne s'accomplit pas forcément dans le fait d'être mère.
  • Alexandre
    Plus en parler au jeune dans l’as école
  • Isa
    Il faut éduquer les petits garçons, au respect des femmes
  • Lia
    Une éducation qui aborde la sexualité sans tabou, ni expression de jugement (le sexe c'est sale pour les filles, et naturel pour les garçons), qui prend en compte tous les spectres de genre et d'orientation sexuelle et enfin qui ne laisse personne dans l'ignorance
  • Anaïs
    C'est parler de consentement/ partager la responsabilité de la contraception
  • Ysabelle
    Accès simple et gratuit à la contraception
  • Marie
    L évolution des mentalités
  • Manon
    Un contraception homme
  • Anonyme
    Un accès à l'éducation sexuelle et ded moyens dd contraceptions gratuits partout dans le monde. Apprendre les différents moyens de contraceptions aux garçons comme aux filles. Surtout apprendre aux autres personnes(famille société politiques) à se mêler de leurs affaires et arrêter de mettre une pression pour que les jeunes aient des enfants même si ils n'en veulent pas
  • Maladho
    Étude de la compréhension
  • Alice
    Une vraie interface d'échange, pas seulement des cours dispensés à la va vite a des enfants-adolescents, mais une vraie permanence d'infirmiers, infirmières en lien avec un planning familial ou autre pour accueillir et répondre à toute question dans le respect des pudeurs du jeune public, qui souvent rougi a la simple évocation du sujet.
  • Marine
    On parle pas assez des prétextions pour garçon ou parle souvent des femmes mes pas assez pour homme
  • Angélique
    Il faut déconstruire la sexualité pour repartir sur de nouvelles bases égalitaires (dans les manuels scolaires, dans la culture, partout !) Arrêter de sexualiser la femme en permanence contrairement à l'homme et surtout, ÉDUQUER AU CONSENTEMENT.

Envie d'en lire plus ? 👇

Discuter d'autres sujets 💬