Enjeux sociétaux

Interdiction de la fessée : jusqu'où vont les violences ordinaires éducatives ?

Le 2 juillet, la France a officiellement interdit la pratique de la fessée dans l'éducation ! Le sujet divise depuis de nombreuses années : d'un côté les partisans d'une éducation sans violence, de l'autre des parents attachés à des valeurs traditionnelles. Cette loi amorce également l'interdiction des violences ordinaires éducatives, quelles soient physiques ou psychologiques. Des gestes qui peuvent paraître ordinaires pour certains : faire une tape sur la main, hausser le ton ou encore punir un enfant dans sa chambre...

La suite de l'article se trouve dans Messenger
Clique pour en discuter avec Jam
👇

Par Jam, publié le 10/07/19 - Sources : Le Firago, Le Huffington Post, www.fondation-enfance.org

Pour aller plus loin

  • Tu trouves ça normal que l’État puisse s’immiscer dans l’éducation parentale ?
    Une sélection de 320 réactions
  • Katoune
    Oui et non oui pour éviter les maltraitance et non puisque le coin ne fait de mal à personne comme la féssée d’ailleurs
  • Anaïs
    L'État a le droit de s'immiscer dans l'éducation parentale mais faut tout de même pas en faire un plat, les enfants quand on les punis ce n'est pas de la violence, Super Nanny l'applique donc c'est abusé et puis de mettre une tappe sur la main à un enfant pour pas qu'il touche à tout c'est rien de méchant. Par contre là ou on arrive à de la maltraitance c'est quand ce sont des violences extrêmes par exemple le donner des coups avec un objet ou non, lui faire faire la douche froide ou encore le taper tous les jours là oui ça peut avoir des conséquences irréversibles.
  • Chloé
    Oui c’est normal! Beaucoup de parents ne se rendent pas comptes de leurs actes vis à vis de leurs enfants. Énormément de parents profitent de leurs « pouvoirs » sur leurs enfants pour exercer de la violence envers eux et ce n’est pas normal. On éduque pas un enfant en le frappant, il y a d’autres solutions.
  • Salimata
    Non pour moi les parents doivent éduquer leurs enfants
  • Alyssia
    En temps normal non pas du tout, chacun éduque son enfant comme il veut si cela se passe dans le respect. Mais si les parents peuvent provoquer des traumatismes, violences physiques ou violences psychologiques. Je trouve que l’état a tout à fait raison de s’immiscer dans l’éducation parentale. Car il évite à des enfants d’être malheureux et leur permet de s’épanouir, et surtout ça évite qu’il ne devienne des criminels sans pitié !
  • Anonyme
    Non c'est pas normal ! Ça va faire des gamins insupportable et capricieux !! Si mon gamin fait sa un coup sur le cul et c'est tout ! Même punir au coin c'est une violence ? Les députés et tout le bordel c'est des baby-sitter qui s'occupe de leur gamin donc forcément ils ont jamais a gérer un caprices. Donc pour la loi faut faire des gamins capricieux à qui on cède tout ??
  • Alex
    Bah oui ça me parait logique si on ne veut pas que ces futures aldutes finissent avec des comportements violents
  • Sabrina
    Non déjà qui s occupe plutôt d une lois contre la pédophilie
  • Emma
    Ils n’ont pas à s’immiscer là dedans ils ne vivent pas avec l’enfant en question donc ils n’ont pas à interdire la fessée
  • Gwanaelle
    Non je trouve pas sa normal qu’il ce mêlent de leurs fesse les enfants de nos jours on plus aucun respect et faut parle 😂😂😂 faut je arrette de vivre chez les bisousnours 😂
  • Paul
    Oui mais pas en imposant des lois visant à empêcher la correction de l'enfant
  • Océane
    Non je ne trouve pas ça normal que l'état s'immisce dans l'éducation parentale. Une fessée et gronder son enfant n'est pas la même chose que battre son enfant. Si on arrête d'être un minimum autoritaire quand il le faut, si les limites ne sont pas posées quand le gosse fait un caprice ou se comporte mal alors il te chiera dans la main et sera indomptable une fois ado / adulte.
  • Céline
    Il était temps que l’état fasse quelque chose... les enfants sont les adultes de demain. Et un enfant qui a été violenté peu importe la manière deviendra possiblement un enfant violent. Les VEO ne font de traumatisé les enfants. Est-ce qu’on taperait un adulte pour une petite « bêtise »? Non je ne pense pas et encore le mot « bêtise » est hyper relatif Bref je suis ravie de cette interdiction et tous ceux qui disent qu’une petite fessée n’a jamais fait de mal reproduisent juste ce qu’ils ont vécu en pensant que c’est la seule solution.
  • Andrianay
    Non, et j'en suis contre
  • Mélissa
    Oui, évidemment. L'état fait partie de nos vies à tous donc, nous faisons partie de la vie de l'état. Ils tentent de former les adultes de demain en les mettant dans les meilleures conditions donc, en faisant en sorte que leur éducation soit la meilleure possible.
  • Kader
    C'est pas de la violence " aller dans sa chambre " et au coin
  • Solène
    Non les violences sont interdites sur les adultes, normal qu'elles le soient sur les enfants. Un enfant est un humain qui a des droit pas la propriété de ses parents comme un objet.
  • Lou
    Non c’est aux parents de poser leurs règles sans que cela deviennent extrême bien entendu, certains parents préfère le dialogue et expliquer à leurs enfants et d’autres préfèrent publier
  • Alex
    Oui mais pas autant. Il y a des limites et là elle sont dépassés
  • Shade
    Non, l'état n'a rien à faire dans la vie privée des gens
  • Löana
    Je trouve ca normal des linstant ou ca va trop loin et que la violence es beaucoup trop prononcer dans la vie d´un enfant. Mais etant enfant je me faisais souvent mettre au coin ou alors on me mettais souvent dans ma chambre car je faisais des betise et jen suis pas traumatiser . Ils ne faut pas non plus abuser sur les choses .
  • Marine
    Oui, être parents ne veux pas dire tout savoir sur ce qu'il faut faire !
  • Anonyme
    Lorsque ça va trop loin oui.
  • Floriane
    Non. Tant que l'éducation ne déborde pas en maltraitance psychologique ou physique, l'Etat n'a pas à s'immiscer dans l'éducation parentale. Qu'ils commencent à revoir leurs propres problèmes à eux.
  • Amoin Angeline
    Oui bien sûr car certains parents exagère ,il doivent régler le comportement de leur enfant pour s'assurer un avenir meilleur pour leur enfants.
  • Morgane
    Si les parents sont pas assez intelligents pour se remettre en question tous seuls, oui je trouve que c’est normal que l’Etat s’immisce dans l’éducation parentale
  • Céline
    Oui si c'est pour punir des débordements mais en étant petit je me suis pris quelques fessées méritées car j'avais vraiment fait de grosses bêtises et je ne me suis jamais sentie battue par mes parents. Les fessées étaient exceptionnelles et les paroles ne suffisent parfois pas. Dans tous les cas une petite tape sur la main je ne pense pas que ce soit une violence mais il faut que ça reste une petite tape. Je ne suis pas convaincue que cette loi permettra de protéger les enfants battus en sachant qu'il n'y a pas de suite judiciaire...
  • Del
    Oui mais avec des limites. Interdire la fessée n'est pas donnera plus d'ailes à l'enfant et encouragera l'impolitesse!
  • Marina
    Absolument pas. Et puis même, il y a une différence entre violences et une fessée quand le gamin ne veut rien écouter et en fait à sa tête. On ne parle pas de le battre mais de le corriger et que dans le cas où rien d’autre ne marche. Cette interdiction est complètement débile.
  • Cubionix
    Je trouve ça bien afin de réduire la maltraitance des enfants, cependant, des fessées de temps en temps, bien placées et contrôlées sont je pense bien pour l'enfant.
  • Mann
    Je trouve effectivement deplacer que l'état s'immisce dans cette éducation qu'il protège les enfants battues est une chose mais il y a une différence entre mettre un enfant au coin pour qu'il se calme et a la fin de la punition lui expliquer pourquoi il a était punir et encore je pense que l'enfant sais pourquoi il est puni bien souvent et une fesse ou une tape sur la main ne fait pas forcément de mal moi je n'ai pas été traumatisé tout est dans la retenue de geste on ne tape pas un enfant comme on taperait un adulte l'enfant pleurera plus pour le geste que pour la douleur et toujours lui expliquer car effectivement le dialogue reste important mais les punitions aussi sinon comment être pris au sérieux
  • Audrey
    Seulement quand il y a des abus ou danger pour l’enfant
  • Candice
    Je trouve la phrase mal tournée, on a envie de répondre que non MAIS avec le nombre de parents pratiquants les VEO (qui ne sont pas à blâmer puisqu’ils ont été élevés comme ça) je trouve bien de mettre en place des lois comme celle ci. Déjà elle permet de nous rendre compte que même une fessée ce n’est pas normal et elle ouvre le débat sur les VEO. Enfin, un enfant n’est pas un objet, on ne le tape pas ! Donc cette loi est bienvenue.
  • Guy
    Chez nous la fessée soigne les stresse
  • Sandra
    Oui car j'estime que chaque parent est en droit d'imposer sa propre éducation tant qu'elle ne soit abusive et qu'il n'y ait pas une grosse violence vis à vis de l'enfant. Après bien-sûr tout est relatif.
  • Carmen
    Il y a une certaine marge de manœuvre
  • Manon
    Oui et non, il faut défendre les droits de l’enfant tout en laissant des outils éducatifs aux parents. Éduquer n’est pas maltraiter.
  • Julia
    Oui des personnes ont besoin d obligation pour arriver à ne pas faire n nimporte quoi avec leurs enfants
  • Anonyme
    Non voilà le résultat les jeune profite de cette situation il dépasse les limites
  • Keth Saroth
    On peut pas dire La coutume la société donne éducation comme ça
  • Cathia
    Oui, mais je reste persuadée que la fessée doit être autorisée. Je dis pas une fessée de fou, mais une petite fessée qui fait comprendre son erreur à l'enfant.
  • Ibtissem
    D'un côté oui, car s'il ne le faisait pas, cela pourrait encourager aux règles maltraitances. Mais chaque parent à sa façon d'éduquer son enfant, sans que les fessées deviennent de violent coups marquant, une fessée par ci par la est parfois plus efficace qu'autre chose, et l'État n'a pas à s'immiscer dans la façon d'éduquer son enfant selon moi
  • Justine
    Non on a chacun notre éducation
  • Julia
    Oui si les enfants ont besoin d’être protégés!
  • Olivia
    Pour éviter les abus, oui ! Mais ce n’est pas si simple d’appliquer la parentalité bienveillante et il faut adapter l’éducation à chaque enfant
  • Victor
    Non c'est intolérable !
  • Adeline
    non. Et les gens vont se mêler de la vie de tout le monde... On pourrait juste donner un cadre à un enfant et ce serait vu comme une attaque ? N'imp'
  • Zelie
    Oui si il y a vraiment maltraitance C'est sur que il faut intervenir mais C'est vrai qu'une omnipresence de l'etat est derangeante
  • Norah
    Non. Enfin à un certain niveau, pour la maltraitance ou les faits récurrents évidemment que oui, mais les punitions ou autres sanctions qui sont là pour faire comprendre à l'enfant qu'il n'a pas à refaire un geste ou une bêtise innacceptable, non je suis pas d'accord, chacun fait comme il le souhaite, tant qu'on ne fait pas de mal à l'enfant physiquement ni mentalement. Dire non et donner des limites, des règles à son enfant est tout à fait NORMAL et non l'enfant n'aimera pas moins ses parents s'il se fait réprimender ou gronder, ni punir, il comprendra juste qu'il n'a pas à réitérer son mauvais comportement. Comment peut-il comprendre que c'est mal si personne ne lui impose de limites ?? (Je parle toujours dans le raisonnable bien évidemment). Un enfant a besoin d'un cadre pour comprendre ce qui est acceptable et ne l'est pas, sans qu'on le tape mais sans qu'on lui dise oui à tout pour ne pas le "contrarier".
  • Michelle
    Pas pour des petites choses à coté de ça des gosses martyrisés passent inaperçu D'abord l'enfance maltraité et les familles d'accueil.
  • Non je trouve ça pas normal
  • Sarah
    Bien sûr que oui sinon des tas de formes de violences persisteraient sans sanctions telles que l'inceste, la pédophilie, la maltraitance en général (enfermement, malnutrition d'autrui...)
  • Sophie
    Oui Car hélas certains adultes ne se contrôle pas
  • Ghislaine
    Non il ne faut pas exagérer
  • Theo
    Je pense que l’état devrait d’abord s’occuper de l’education « nationale » avant de venir s’immiscer dans nos cercles de vie privée
  • Felix
    Si ça peut au moins essayer d’éviter aux enfants de se faire briser les côtes par leurs parents pourquoi, même si là c’est pas question de ça
  • Mélian
    L'état on les personne qui font parti de l'état ne respecte rien dans tous les domaine alors pourquoi aurai t'il le droit de s'immiscer dans l'éducation parentale
  • Ljepa
    Absolument pas, bien qu'il y ait des parents qui abusent, je pense qu'une réprimande physique fait du bien et éduque. La plupart d'entre nous avons apprit comme ça, nous n'en sommes pas morts.
  • Rémi
    C'est un sujet assez sensible.... Da's certains cas c'est indispensable qu'il interviennent car les parents vont trop loin, dans d'autre cas, c'est indispensable car les parents sont trop laxiste.... Et il y a le juste milieux ou les parents (peu importe le type d'éducation) savent inculquer à leurs enfants l'ensemble des "règles" et à se moment là , l'état n'a aucun besoin de mettre son nez dans ces famille (sauf pour perdre du temps, de l'énergie et de l'argent)
  • Joris
    Nan pas du tout ils n’ont rien à faire dans notre éducation familiale
  • Solen
    Oui car ce sont ces jeunes qui façonnent l'avenir de demain. Les violences ne permettent pas la communication et pourtant c'est ce qu'un enfant à le plus besoin, de communiquer avec ses parents pour construire son estime de soi. Les enfants dont on ne laisse pas la chance de se responsabiliser ont plus de difficultés à s'intégrer et à se lancer dans des projets plus tard. Car petit les parents ne lui laissaient pas porter seul un verre car il allait forcément le casser. Malheureusement les parents ne se rendent pas compte de ça, donc que l'état intervienne est une bonne chose, en espérant que ça puisse marcher.
  • Kamagaté
    Je trouve ça anormale c'est
  • Ferdinand
    Oui se normal mais il doit avoir des limites
  • Anonyme
    En parti : il faut mettre un cadre mais on est libre dans celui-ci
  • Félicia
    Non mais ça peut être bénéfique pour certains enfants qui seraient mal traités
  • Noni
    C’est normal pour l’État de s’immiscer car les violences physiques et psychologiques sont un infringement de les droits d’enfants. L’État a le pouvoir d’interdit les actes inacceptables et doit éduquer les parents comment introduire efficacement le modèle de la « parentalité bienveillante » pour avancer vers plus d’humanité dans l’éducation d’enfants.
  • Astrid
    Je trouve ça triste que l'état soit obligé de le faire
  • Anonyme
    Oui, pour protéger les enfants
  • Camille
    oui et non je suis très partagé sur ce sujet.
  • Dou-sey le Négrophile
    Non je pense vraiment que c'est anormal
  • Camille
    On voit où ça mène votre nouvelle éducation....
  • Hrwn
    Certains gestes sont en effet répréhensibles, cependant une fessée n’a jamais fait de mal à personne, cependant les députés ne se concentrent pas sur le fait qu’aujourd’hui, les nouvelles générations sont de moins en moins éduquées, il faut arrêter de vouloir créer des mélodrames à chaque chose qui se passe
  • Tiffany
    Non, ça devrais venir des parents de ne pas maltraités leurs enfants.
  • Meshommes
    Ho que non ce n'est pas normal
  • Vincent
    Chacun doit pouvoir éduquer son enfant comme il le souhaite mais sans excès de violence non plus qui est vraiment une expérience traumatisante pour l’enfant. Mais si l’enfant n’écoute pas malgré les avertissements une fessée na tuée personne
  • Lucas
    Pas du tout, chacun élève à sa façon, le coin n’est en aucun cas une violence, une petite tape sur la main non plus, tant que cela reste modéré et non répétitif.
  • Anonyme
    L’éducation parentale est de plus en plus menacé. Les couples divorce plus de nos jours qu’il y a 15 ans. Les familles recomposé sont chose courante et entraîne une fragilité du cercle familiale. Il va falloir au cercle familial, construire des règles, un cadre pour surmonter ses changements. L’enfant dois être protégé de se qu’il serait mauvais à son développement et que l’Etat s’immisce dans l’éducation parentale est une condition à cela pour moi
  • Doriane
    Non, l’éducation est propre à chacun. Un enfant ayant reçu une fessée n’est pas forcément traumatisé. Il y a des alertes avant que la fessée arrive. Si l’enfant continue à dépasser les bornes malgré les avertissements je comprend qu’on peut arriver à mettre une fessée.
  • Bosky
    Non c'est provoque l'impolitesse des enfants envert leur parents. Un parent doit se faire respecté ?
  • Assia
    Oui.apres ya une raison sui mène a la maltraitance.
  • Adrien
    Non. La seule manière par laquelle l'État peut participer à l'éducation des enfants est par l'instruction publique à l'école. Le reste est privé, bien sûr en évitant la maltraitance, qui n'est pas à confondre avec une fessée ou une gifle. C'est tout à fait différent du fait de mettre des coups de poing ou de ceinture.
  • ManonAlicia
    Ça dépend si l’enfant est maltraité ou non. Les assistantes sociales par exemple aident les enfants en réel difficultés et je trouve ça bien
  • Emmeline
    Bien évidemment si on frappe un enfant après il trouveras sa normal de frapper autant lui parler et expliquer les choses il a un cerveau
  • Wendy
    L'état devrait s'occuper des choses plus grave comme les enfants en situation de handicap et il y'a une différence entre taper un enfants et la maltraitance, la maltraitance passe par le psychologique ou le manque de soins vitaux ou autre alors interdire la fesse est complètement stupide pour ma part !
  • Ana
    Oui si c'est pour défendre les enfants en parvenant à sortir les parents du modèle d'éducation qu'ils ont eux même reçu
  • Alexandre
    Il faut pouvoir protéger les enfants qui subissent de réelles violences de la part de leurs parents. La limite est difficile à cerner, mais une fessée normale ne traumatise pas un enfant.
  • Cyril
    Non chacun donne l’éducation qu’il souhaite à son enfant dans la limite du raisonnable
  • Léa
    Un peu mais faut pas être trop laxiste
  • Maëva
    Non car chacun éduque ses enfants comme ils le veulent, mais peut être que ça calmera certains parents
  • Marie
    Non, ce n’est pas normal. La fessée ou encore claque sur la main n’a rien de violent. C’est comme pour tout, il faut doser.
  • Aky
    Oui car des parents en abusent et malheureusement beaucoup trop d'enfants sont maltraité encore aujourd'hui 😥
  • Anne
    Oh oui ! Il était plus que temps que la France rattrape son retard en matière d'éducation. Je n'emploie pas la fessée ni un quelconque châtiment pour mes enfants elles n'ont pas besoin de ça Un enfant doit être écouté et grandir en confiance Je déplore cependant qu'il n'y ait pas d'outils mis à la disposition des parents
  • Ambre
    Oui car l'éducation "privée" a un impact sur toute la société
  • Alicia
    Absolument pas, après certe il y a des lois à respecter même si certain parents parssent outre à ca, mais l’État devrait pas s’immiscer comme ca
  • Maëlle
    Oui complètement parce qu’il faut interdire les violences qui pourrait traumatiserait l’enfant et qui le pousserait à reproduire ces mêmes violences.
  • Maëva
    Non absolument pas ! Je trouve cette loi complètement nulle
  • Àxelle
    Moi je trouve qui n'y a pas eu de loi pour la violence des enfants envers les parents !!!!!!
  • Sarah
    Il n’est pas que question de fessée. Mettre au coin un enfant n’est pas une forme de violence. J’ai un enfant et j’ai eu du mal avec le coin quand elle était petite, je culpabilisée. Son pédiatre et d’autres médecins m’ont inciter à continuer mais après il fallait expliquer et faire un petit câlin pour apaiser
  • Clement
    Absolument pas La fessée est un geste éducative et chez certains on voit qu’il en aurait fallut plus
  • Manon
    Certainempas. Ils se mêlent déjà de trop de choses.

Envie d'en lire plus ? 👇

Discuter d'autres sujets 💬