C'est quoi la virginité en 2020 ?

société
relations

Un jour mon prince viendraaaaa, un jour on s’aimeraaaaaa 🌹❤️

Depuis notre enfance on est biberonnés à la virginité. Surtout les femmes. Et ce n’est pas Blanche-Neige, qui attend patiemment son prince charmant, qui va le contredire. Car elle est la caricature même de l’innocence.

Il suffit qu’elle suive son désir et croque la pomme, pour que ce soit un péché. La morale du prince charmant qui sauve la princesse date de 1812 et nous vient des frères Grimm. Mais grâce à Disney, 200 ans plus tard, elle est toujours d’actualité.

Blanche-Neige qui attend son prince charmant

On ne traite pas les filles comme les garçons ⚖️

Blanche-Neige n’est pas influenceuse mais son lifestyle s’est démocratisé. Alors quand vient notre tour de croquer la pomme, on a la pression. Car aucune révolution sexuelle n’a (pour l’instant) réussi à réduire en compote les tabous les plus durables : la virginité n’est pas le propre de la femme et ne doit pas être mal vécue 🍎🐛

Dans le premier cas, vous êtes 88% à voir une réelle différence de traitement entre l’homme et la femme. Pourtant la majorité de vos réponses gravitent uniquement autour de la gent féminine 👇

T’as l’impression qu’il y a une différence de traitement entre la virginité chez l’homme et la femme ?
        Question Jam, 25 février 2020
      
Je pense qu'on se met beaucoup de pression ! Mais c'est surtout les femmes qui la subissent, car la virginité de l'homme ne repose que sur sa parole. On parle toujours de la virginité de la femme comme si c'était un coffre-fort qu'il ne faut surtout pas ouvrir avant le mariage et dont seul le mari a la clé et je trouve ça très dérangeant.
Faiza, 20 ans, Bedeilhac-Et-Aynat

Pour faire simple :

  • On pousse les hommes à la perdre rapidement 👉 c’est un poids
  • On incite les femmes à la préserver 👉 c’est un cadeau

Un concept culturel 📚

En fait la virginité est un concept culturel qui s’illustre différemment aux 4 coins du globe. Dans certaines tribus c’est un rite de passage au monde adulte, d’autres pays délivrent des certificats de virginité (une pratique inexacte et choquante selon l’OMS), tandis qu’au Japon, 1/10 des + de 30 ans sont toujours vierges. Et nous dans tout ça ? 🌍

C'est important pour toi la virginité ?
        Question Jam, 25 février 2020
      
Pour toi c’était (ou c’est) important ta première fois ?
        Question Jam, 25 février 2020
      

À en croire vos réponses, on n’accorde pas beaucoup d’importance à la virginité… sauf quand il s’agit de la sienne 😅

Pourquoi on a la pression ? 😱

Parce que c’est le début de… la vie sexuelle. On est tiraillés entre le cercle social, les croyances ou le choix de la bonne personne. Car si la virginité n’est pas une passerelle vers le monde adulte, elle marque le début d’une nouvelle expérience, parfois effrayante 😬

Pourtant une fois que la fleur est cueillie, le discours s’ouvre à un apprentissage sexuel décomplexé, loin du stress. Et c’est peut-être Sarah qui résume le mieux :

On en fait toute une histoire mais au final c’est pas si important, surtout sa première fois. Je pense qu’on devrait plus communiquer pour rassurer les jeunes
Sarah, 19 ans, Bordeaux

Toute première fois 🎶👩‍🎤

Mais c’est quoi la “première fois” au juste ? La notion est floue. Pour le dico c’est une question de rapports sexuels, pour la médecine de rupture de l’hymen. Mais toutes les femmes n’en ont pas ou peuvent le perdre pour de multiples raisons. Et les hommes n’en parlons pas. Vu que la virginité semble se cantonner à la pénétration, je vous ai posé la question...

Il faut forcément pénétration pour perdre sa virginité ?
        Question Jam, 25 février 2020
      

Chez les femmes c’est 50/50 mais pour les hommes le résultat est sans appel : c’est la pénétration qui compte 🍆

C’est quoi le rapport (sexuel) ? 🤷‍♀️

Pourtant il existe des dizaines de façons d’avoir des rapports sexuels, et la pénétration n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Sans compter que rattacher la virginité à l’hymen et la pénétration revient à exclure la communauté gay du tableau. Comment perdre sa virginité sans hymen ou pénétration masculine ?

Que la moitié des femmes remette en cause la notion de virginité est un signe de progrès timide mais encourageant. Car elles réhabilitent le débat sur l’attribution de leur corps et de leur plaisir. Une idée sur laquelle tout le monde n’est pas d’accord, au vu de vos réactions 👇

Jouir de sa vie sexuelle 🤩

La virginité participe à asservir la femme, en la culpabilisant à l’idée de jouir de sa vie sexuelle. Comme si elle devait s’offrir à l’homme sans réciproque. Alors aller à son rythme ou faire le choix de rester vierge c’est cool. En revanche l’imposer c’est choquant, problématique et rétrograde. Surtout quand l’homme est totalement absent des discussions. Et si Blanche-Neige n’avait pas attendu le prince charmant ?

Non, j'ai pas besoin de ça

On peut parier qu’elle se serait découverte et aurait appris à se faire confiance. Et surtout qu’elle aurait choisi son prince charmant. Car si vous donnez (+ ou -) d‘importance à la virginité, vous militez pour une 1ère fois moins complexante. Un moment personnel et loin de la pression sociale. S’écouter et se sentir à l’aise pour s’épanouir, c’est peut-être ça le fin mot de l’histoire.

Vous savez ce qui pourrait aider à lutter contre les préjugés et mieux vivre sa sexualité ? L’éducation sexuelle ! Et ça tombe bien, j’ai des questions à vous poser sur le sujet 👇

Discutons
Par Jam , publié le

T'as aimé mon article ?

Viens m'en parler dans messenger

Envie d'en lire plus ? 👇

Discuter d'autres sujets 💬