Santé et bien-être

L'endométriose touche 1 femme sur 10 en France

L'endométriose touche 1 femme sur 10 en France. Pourtant, nombreux sont ceux qui ignorent encore l'existence de cette maladie chronique généralement récidivante. Résultat, cette dernière est diagnostiquée avec un retard moyen de 7 ans et n'a pas encore de traitement spécifique. L'occasion de revenir sur l'endométriose et les raisons du silence qui a longtemps régné autour d'elle.

La suite de l'article se trouve dans Messenger
Clique pour en discuter avec Jam
👇

Par Jam, publié le 20/05/20 - Sources : sante.journaldesfemmes.fr, www.endofrance.org

Pour aller plus loin

  • T'as une idée pour mieux faire connaître l’endométriose ? Un témoignage à partager ?
    Une sélection de 69 réactions
  • Angelik
    On en parle beaucoup c'est temps ci
  • Anonyme
    En parler serait déjà un excellent début, la rendre visible par des affiches, des pubs, comme on peut en voir pour le covid
  • Cécile
    Je souffre de cette maladie et aucun médecin ne m’en a déjà parler ou aider pour les douleurs
  • Malela
    Il faut sensibiliser les femmes et les jeunes filles surtout lors des consultations prénatales. Faire des publicités pour éradiquer l'endometriose
  • Aurore
    Revaloriser le corps des femmes et libérer la parole des femmes, fières de leur corps
  • Konan Herve
    Je pense que chaque femme doit être diagnostiquer pendant ces menstrues
  • Angélina
    En parler et expliker ke les règles sa fait partie de notre féminité et grâce à sa entre autre nous pouvons faire des enfants.
  • Christine
    J en ai toujours souffert à mon époque et malheureusement mes 3 filles aussi mais 2 vivent aux USA et elles ont un traitement interdit en France...
  • Keishaya
    C est juste un simple douleur donc pas besoin de traitement très important
  • Louve
    𝐉𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫𝐫𝐚𝐢𝐬 𝐏𝐚𝐫𝐭𝐚𝐠𝐞𝐫 𝐥𝐚 𝐛𝐝 𝐪𝐮𝐢 𝐥'𝐞𝐱𝐩𝐥𝐢𝐪𝐮𝐞 𝐯𝐫𝐚𝐢𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐁𝐢𝐞𝐧 👌.𝐞𝐭 𝐞𝐥𝐥𝐞 𝐬𝐞 𝐬𝐨𝐮𝐥𝐚𝐠𝐞 𝐬û𝐫𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐚𝐯𝐞𝐜 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐥𝐚𝐧𝐭𝐞𝐬
  • Esther
    Réunir plusieurs femmes dont des agents de santé et nous rendre dans différents lieux pour en parler et faire le dépistage
  • Sarah
    Je suis moi même souffrante de ce syndrome d’endométriose J’ai aussi souffert d’une grossesse extra-utérine, c’était pas nice Maintenant je prends la pilule et les douleurs sont moins fortes Mais ça reste très tabous Et surtout, les médecins ne savent pas traiter ce syndrome Enora Malagré a d’ailleurs fait une interview Fraîche, dans la quelle elle explique cette maladie dont elle souffre
  • Guillaume
    Il faut arrêter avec les préjugés vis à vis de la gente féminine, considérer les femmes sur le même pied d'égalité que l'homme, et valoriser la place qu'elles occupent au sein de la société
  • Anonyme
    En parlant plus dans les médias
  • Océane
    Je suis l'influenceuse illiarenon atteinte de cette pathologie et qui en parle très bien via insta / YouTube, maintenant que j'ai connaissance de l'existance de cette maladie j'essaie de sensibiliser mon entourage quand j'entends parler de règles douloureuses récurente par une amie par exemple
  • Louis
    Je ferai appliquer une mesure politique obligeant a reconnaître cette maladie et engendrer naturellement des recherches plus poussées sur la maladie. Communication dans les universités, sensibilisation sur les réseaux sociaux.
  • Stéphane
    En parler avec les proches
  • Lilou
    De plus en plus de comptes Instagram visibilisent l’endo ainsi que les autres problèmes féminins (@spmtamere, @jemenbatsleclito, et tant d’autres)
  • Marco
    Pour moi faire une cure de ortie médicinales et un boire de l eau et infusions de camomille romaine
  • Julie
    Hommes témoins qui accepteraient de de subir des reproductions de ces douleurs, témoignages et diffusion massive
  • Elodie
    Par Des campagnes de préventions, des affiches des diaporamas, sur la base du volontariat des témoignages etc.. Comme moi dans ma classe au lycée jai eu des témoignages 🤷‍♀️😉🤨
  • Maëlle
    Pour mieux faire connaître l’endométriose, je pense que j’en parlerai surtout à des gens dans mon entourage mais aussi en faisant des marches avec d’autres femmes régulièrement et un peu de partout autour de chez moi
  • Alexia
    faire de la prévention dans les collèges, lycées & universités
  • Justine
    Conférences dans les écoles
  • David
    Des campagnes de prévention
  • Anonyme
    En parler beaucoup plus sur les réseaux sociaux
  • Laura
    Une vidéo d’une femme qui vit cela montrer à quoi ressemble c’est journée ce qu’elle endure et pourquoi avec l’aide d’électrochocs faire ressentir à quelle qu’un ce qu’elle subisse
  • Claudia
    Remboursement par la sécurité social
  • Lucienne
    En 2020 je trouve que la médecine à beaucoup de retard et si on s'intéressait plus aux plantes!
  • Florian
    Une amie a des douleurs similaire à ce qui est décris mais ni les urgences ni les médecins n'ont su lui diagnostiquer quoi que ce soit pour eux c'est normal du coup ça me fais de la peine pour elle
  • Gabriel
    De la prévention avant tout
  • Laurence
    Faire des reportages télévisés, sur les réseaux sociaux
  • Florent
    ✨✨🌸 Sensibiliser les médecins en les formant et durant leurs études aussi et des. Campagne d’information et ouvrir des consultations spécifiques !!! Ça dois pas être drôle quand tu bosse ou que tu as des responsabilités courage les filles
  • Valentine
    Je créerai une association et des activités, cela permettrait d’avoir des témoignages et les femmes pourraient plus librement poser leurs questions et se documenter
  • Gauthier
    En parler lors d'une intervention pars au collège ou au lycée par exemple afin que les jeunes personnes soient éduquées à ça parce qu'elles n'oseront pas forcément en parler à la maison
  • Bilal
    Ben! j'irais chez un gynéco
  • Marine
    Comme l'a fait l'actrice de Plus belle la vie
  • Meiiro
    J'ai mes règles depuis mes 12 ans, au bout de 1 an j'ai eu des gros retards qui ne se calmait pas, et des fortes douleurs à en pleurer et quitter le collège. On vient juste, il y a 1 an(j'ai 19 ans), de me diagnostiquer les ovaires polykystiques et je devais avoir une IRM (décalé à cause du confinement et autres) pour savoir si je fait de l'endo. il n'y a eu qu'une seule gynécologue qui à pris en compte mes douleurs de règles et sexuelles. Je suis déjà tombée, très jeune, sur une gynécologue qui m'a rit au née et qui ne m'écoutais qu'à moitié. Donc faites attention à vous, si vous avez de gros doutes changez autant de fois de gynécologue que possible. Vous méritez un traitement ou au moins des réponses. 🤞🏼
  • Lia
    En parler plus BEAUCOUP plus , moi même je suis atteinte de forte douleur et la seule fois que je suis aller voir un gynécologue il m'a juste dit "ah oui c'est la mode mais t'as pas tout les symptômes, c'est normal d'avoir mal" donc je continu d'être plié en 2 , deux jours par mois ( j'ai de la chance sur mes 5 jours de règles j'ai mal pendant 2 ou 3 jours )
  • Gabriela
    Pour moi dans les circonstances actuelles, il n'y a qu'en parlant autour de soi que l'on pourra toucher un maximum de personnes et donc en informer un maximum (même si c'est pas facile d'en parler...après tout cela concerne l'intimité 😅)
  • Sophie
    J’en parle sans gêne autour de moi
  • Anonyme
    j'en ai vraiment rien à battre t'imagines pas à quel point
  • Violaine
    j'en sais rien dutout
  • Andre
    Il faut en parler en famille et surtout dès l'école primaire, ainsi que dans les médias
  • Shainez
    J'ai de très fortes douleurs de règles et des vomissements. Je me suis renseignée sur le web et très vite le sujet de l'endométriose est apparut. En voulant m'en assurer je suis aller consulter un médecin qui m'a renvoyée chez moi en me prescrivant uniquement des calmants. Je trouve qu'il faut en parler autour de nous pour montrer au monde que ce n'est pas un sujet à prendre à la légère et que cest douloureux. Et pourquoi pas faire ressentir des douleurs de règles à des hommes grâce à des machine. Peut-être qu'ils comprendront.
  • Virginie
    En parler aux jeunes filles
  • Audrey
    Je pense que les femmes doivent s’emparer de ce sujet au sein de la famille. Cela passe par l’éducation de la mère a sa fille dès l’apparition des règles. On m’a diagnostiquée une endométriose a 21 ans, lors d’une appendicectomie! Jusqu’alors ma mère et ma grand mère (éduquées a l’ancienne...) me disaient toujours qu’il était normal que je souffre pendant mes règles. Sauf qu’il n’était pas normal d’en souffrir au point d’en vomir tous les mois! Si ma souffrance avait été prise en compte rapidement, cela m’aurait évité des années de supplices. Je pense que toutes les mamans doivent être sensibilisées à l’endométriose et ses conséquences afin d’agir le plus rapidement possible en cas d’apparition de symptômes chez leur fille. Plus on parlera de ce problème, plus les médecins s’y intéresseront. Si un médecin minimise les souffrances, trouver un autre spécialiste.
  • Kate
    Ben il faudrait que des médecins en parle témoins a l appui..pr faire avancer les choses...via même les réseaux sociaux...😉
  • Victor
    Convaincre les entreprises pharmaceutiques de s'y atteler
  • Camille
    En parler, expliquer ce que c’est
  • Clemence
    Les cours en 4 et 3 ème sur la 'reproduction' devraient intégrer des notions d'hygiènes et de bien être ...
  • David
    La reine Élisabeth d'Angleterre à toujours souffert de règles douloureuses, et continue d'atténuer les symptômes grâce à de la gelée / confiture de cannabis !! Voici un exemple connu et reconnu, elle ne s'en cache pas, permettant d'aborder aisément deux sujets "tabous, inna row"!!? S'il faut une moyenne de 7 ans pour être diagnostiqué, certainement après les 1ères menstruations donc à l'école pour beaucoup... Garçons et filles devraient êtres sensibilisés ( les cystites commencent très jeunes aussi, deviennent chroniques et évoluent en herpès génital ou autres affections assez invalidantes !!! La prévention tant prônée n'a jamais vraiment été suivie d'effets, tout comme la prophylaxie ou les mesures permettant de se préparer à une pandémie inévitable et accueillie les bras ouverts... Zou, on tombe les masques et il est clair que la bonne santé des entreprises passe devant celle des peuples, que la santé publique n'a pas de ministre etc... Etc... ... Bref, la formation / sensibilisation des plus jeunes (moins cons que les ados, plus " scolaires et attentifs !?) mettrait fin aux tabous issus de temps anciens,... Le domaine médical doit être abordé à fins de compréhension et de partage, et ainsi dédramatiser ( donc traiter, éviter les complications liées à la gêne sociale, physique... Tout cela par le biais de la réflexion 💭 compréhension et de l'intelligence ! Pour enfin en finir avec les moqueries liées au dysfonctionnement fréquent d'un phénomène supra naturel, récurrent et très répendu !!! Le moyen âge est derrière nous et certaines croyances semblent perdurer, et d'autres sont de retour... Qu' il est beau ce futur🎉 où l'évolution fait du moon walk 🤙 🧐💦😷 _ ( pourquoi les femmes sont elles obligées d'entrer dans des combats permanents pour avoir une vie normale... Ou Au moins Égale à celle des mecs par exemple !?) 🇯🇲💦😷💨💨 zou, ONE LOVE touyou _ Femmes je vous 😍 _ bless upup
  • Estelle
    En parler à fond et surtout au personne qui ne connaisse pas. En plus je ne connaissais moi même pas en quoi elle consistait vraiment donc merci jam!
  • Marjolaine
    J’en souffre et j’ai subi une opération pour aider à contrôler la douleur.. je pense que la maladie est de plus en plus prise au sérieux !
  • Laura
    Faire un spot à la télé, en essayant de trouver des équivalents en terme de douleur (en plus des autres effets) pour que ça parle à tout le monde
  • Habib
    En parler avec des spécialistes sur les chaînes de télévisions
  • Franklin
    Il faudrait que les femmes se rendent de plus en plus à l'hôpital avec ce genre de problème ...ça peut attirer l'attention des gens
  • Anonyme
    J'en suis moi même atteinte depuis environ 2 ans. Il faut en parler, c'est le meilleur moyen, et ce dès l'école ! Aux filles colles aux garçons.
  • Lou
    De la prévention dès le plus jeune âge pour les filles et les garçons
  • Sophie
    J'ai l'endométriose et c'est des douleur atroce et les règles pendant 5 semaine à suivre des fois et ça revient souvent pour moi le médecin et tout ce que j'ai vue il faut tout enlevé ou attendre la ménopause
  • Pierre
    Je connais un homme atteint du cancer de la prostate, c'était un être cher et il en est mort. Pourquoi ? Car c'est invisible, parce que aucune iniative n'existe comme avec le cancer du sein ou du col de l'utérus ? Ou parce que c'est un méchant homme cis blanc hetero ? Un peu tout à la fois en fait
  • Audrey
    Pour commencer qu'on arrête de faire des règles un sujet tabou, et qu'on reconnaisse que c'est là
  • Patrick
    Il existe certainement des associations ou des pages fb qu'il faudrait mettre en avant... Courage
  • Imen
    En parler souvent dans les médias, faire des actions comme le telethon, sensibiliser les jeunes dès le colleges etc
  • Yolande
    Oui décrire ce que c est exactement au juste
  • Marie Francoise
    Qu elle soit explique à la Tv
  • Anonyme
    Une idée non, un témoignage moi aussi je souffre j'ai fais poser un implant nexplanon mais le deuxième est nettement moins bien que le premier sinon ba c'est bouillotte sur le bide
  • Céline
    Il faudrait déjà lever le tabou sur les règles avant toutes choses, ça concerne TOUT LE MONDE. Mais on apprend depuis toujours aux filles d’avoir honte et aux garçons que c’est sale 😤😤😤 Quand on aura appris aux gens que ce n’est ni honteux ni sale on aura fait un grand pas en avant.
  • Marie-Ange
    Il faudrait les femmes soient plus informées en allant chez le Gyneco par exemple car j ai une amie qui en souffre et elle l a découvert qu après sa 1 ere grossesse. En plus ce n est pas une maladie très reconnue car invisible comme la fybromalgie et pourtant très invalidante

Envie d'en lire plus ? 👇

Discuter d'autres sujets 💬