Enjeux sociétaux

Les témoignages d'inceste se multiplient

Les affaires ont beau se multiplier, à chaque fois c'est la même rengaine : l'étonnement et la stupéfaction, comme si l'inceste n'avait jamais existé. Plus que jamais les personnes victimes d'inceste font parler d'elles et brisent le silence qui entoure une pratique pas si isolée que ça.

La suite de l'article se trouve dans Messenger
Clique pour en discuter avec Jam
👇

Par Jam, publié le 10/02/21 - Sources : France TV Info, Europe 1, Slate, mashable.com, www.sos-inceste-violences-sexuelles.fr, www.esquire.com, oppec.fr

Pour aller plus loin

  • Compliqué de s’exprimer sur ce sujet, mais si t’as des questions, un témoignage, un message de soutien ou un avis, n’hésite pas à l’écrire ici
    Une sélection de 74 réactions
  • Cécile
    Je suis sortie avec une copine (🚺🚺)qui a été aggressée et violée par plusieurs de ses beaux pères consécutifs depuis ses 5 ans et jusqu’à l’adolescence. Elle savait même pas que c’était du viol, elle a compris en grandissant. Aujourd’hui on est plus ensemble parce que j’étais trop faible psychologiquement pour la soutenir, entre autres choses... mais on se parle toujours et je peux toujours autant voir combien ça l’a marqué et combien ça la tire en arrière... elle est traumatisée, elle arrive pas à grandir hors de ça et elle est pas assez accompagnée. J’espère qu’elle finira par trouver comment avancer, comme toutes les autres victimes.
  • Kris
    Je connais 2 personnes dans ma famille qui ont été victimes d'inceste, ma demi-sœur par notre père et ma mère par son frère
  • Perlebeni
    Pour moi il est important d en parlé quelque soit les menaces sa protége et garantie notre avenir
  • Margot
    Il y a la chanteuse barbara qui subi l'insecte quand elle avait dix ans et demi
  • Rachel
    Je ne suis pas concernée mais plus je grandis (vieillis) plus je constate que les victimes autour de moi sont nombreuses, et que c'est toujours un membre de la famille. 1 chance sur 3 d'être face à une victime, ça me choque pas. Vivement un #metoo de l'incest
  • Louve
    Faudrait que les personnes en parlent à la ou aux personnes elles ont une confiance à 100%, ou à quelqu'un en dehors de la famille malgré que ça serait vraiment très dur .
  • Sylvie
    Une fois j'ais sauvé une petite de 16ans qui se faisait violé par son beau père j'ais été invitée chez ses parents pour dîner elle est partie dans la chambre avec lui et elle est ressortie en pleurant et à table il lui a dit dans l oreille n oublie pas que tu es à moi et là j'ais compris j'ais tel à assistance enfants en danger et le l lendemain il y a eu une descente chez eux il a pris 5ans de prison et j j'ais témoigné il a menacé de me tuer mais je suis toujour là et la petite a pue faire ca vie tranquille
  • Tiziana
    Quelqu'un a été abusé par son grand père pendant 7 ans.... Je l'ai accompagné au tribunal.. les détails (que je vous passerais) mon fait littéralement vomir.. j'ai pleurer en cachette (je suis allée au toilettes).. je n'ai jamais été en colère après la race humaine sauf a partir de ce moment précis.. Min meilleur ami (un mec) a eu le courage de parler et dénoncer son grand père.
  • Carine
    Des gros sournois ceux là.
  • Samantha
    Courage à toutes ses victimes d'être malsain tel qu'eux. Les dénoncer c'est vous aider à vous et protéger les plus petits enfants de vos familles
  • Garence Eric
    On parle souvent des beau-père incestueux pourtant moi j'ai été victime d'une mère incestueux pendant plusieurs années et comme elle était très chrétienne de façade , lorsque j'ai commencé à en parler j'ai carrément été rejeté par les 9 dixième de ma famille ce n'était pas vrai c'était de ma faute. Je m'étais certainement mal comporté pour qu'elle m'inflige ce qu'elle fesait d'ailleurs j'ai mal interpréter les choses et les gestes qu'elle m'a fait subir et faire. Ma délivrance a été de claqué la porte et de ne jamais revenir bien que je n'avais pas encore ma majorité à ce temps là il en fallait 21 et je n'en n'avais que 17 et je suis libre mais ça me hante on m'a volé plusieurs choses....
  • Jamal
    Surtout se confier à ses parents
  • Liliane
    Nous donnons le pouvoir à un gouvernement inconscient pour prendre des décisions sur la sécurité de nos enfants. Le peuple ne dit rien comme d’habitude. Un enfant de 13 ans n’est pas conscient et assez mature pour savoir ce qu’il fait. D’autant plus qu’en grandissant, la plus part regrette ce qu’ils ont fait étant petit. Bravo le gouvernement Français ;) et surtout, les citoyens qui ont peur de se révolter. Depuis les gilets jaunes, le gouvernement a vu que la plus part des Français on lâcher l’affaire en 2 semaines, ils se sont empressés de mettre en place plusieurs lois, mauvaises, et ils ont continuer avec le covid. Car légalement, ils n’ont pas le droit de nous laisser avec ce couvre feu pendants des mois sans rien faire, ou rien dire. Mais bon, vive la France hein !
  • Marina
    Nous sommes des personnes et personne na le drois de nous faire des gestes déplacer sans notre accord Soutenons nous J'encourage a parler pour que l'inceste Et les agressions sexuelle soit reconnu et les victime ecoutr et reconnu a leurs juste valeur
  • Mick
    Au Québec, l’âge du consentement sexuel fonctionne différemment (par paliers progressifs), depuis la réforme des lois canadiennes de 2008. Quand t’es un ado entre 12-15 ans, tu peux donc consentir à + vieux que soi-même de 1-2-3 ans + vieux. L’âge de consentement universelle est maintenant de 16 ans. En situation d’autorité, c’est 18 ans. Auparavant l’âge de consentement universelle était fixée à 14 ans, sans aucune progression ou nuance. Les jeunes ne sont pas bien protégés par la loi en France, c’est vraiment une réalité qui me dépasse. On est-ce vraiment cousins, québécois et Français, du coup? 🇫🇷🤔 ⚜️
  • Guillaume
    Je soutiens toutes les victimes d'inceste,
  • Anonyme
    Si tu as été victimes dattouchements par qui que ce soit , parle en , vraiment tu vas te détruire sinon
  • Andre
    J'en ai été victime d'attouchements sexuels a l'âge de dix ans, par un curé, mais a cette époque, personne n'en parlait. Il faut avoir du courage et de l'abnégation pour lutter contre ce fléau hélas trop répandu aujourd'hui.
  • Jeanmichel
    C est contre natute ca ne devrait pas exister surtout pour le plaisir il y en a comme ca ca n aurai jamais du exister surtout pour les enfants apocalypse le jugement dernier de jesus christ amen va revenir et et il va ne pas le
  • Sophia
    Je soutiens toutes les victimes d'inceste et je trouve qu'il devrait y avoir plus de sensibilisation mais surtout d'accompagnement car il n'y en a que tres peu Par exemple dans les ecoles, car il faut non seulement en parler sans tabous donc avec des professionel mais egalement avoir les moyens d'ecouter et de proteger les victimes
  • Anonyme
    Je pense que la peine de mort pour les violeur et pédophile et de rigueur ou le linchage public serait aussi une bonne idée
  • Sandrine
    Ouî ç assez compliqué à partir du moment Ca déboussole là personnes concerné , ç toujours pareil on remédie pas non plus la prostitution les clubs pour ca alors l'insecte ?? Notre justice sur certaines lois sont sous napoléonien , à voir pour changer bcp de choses tout est à refaire
  • Anaïs
    Courage aux victimes ! Tout acte de pédophilie ou viol devrait être puni de la peine de mort !
  • Au
    Juste témoigner déposer plainte même si cela n'est pas facile c'est tout le reste de votre vie qui sera impacté .. soyez fort et survivants mais pas coupables ni victimes .. les vrais coupables doivent être jugés sévèrement
  • Tanya
    Le viol, la pédophilie, l'inceste sont des sujets tabous car elles sont liées à la question de la sexualité qui relève de l'interdit et sont donc niées tellement c'est impensable. Or, pourtant, ce sont des faits véridiques et qui nécessitent d'être reconnus par les médias, la société, la politique et la justice. C'est cette reconnaissance qui va permettre à beaucoup de victimes de témoigner car peu d'entre elles n'osent par culpabilité, honte ou crainte de ne pas être entendu. Et c'est justement ce dernier point qui doit mis en place, une bonne fois pour toutes : écouter la parole des victimes. Ainsi, j'espère qu'elles se sentiront plus libres de s'exprimer et d'avoir le courage de révoquer le traumatisme subi. Et je tiens à dire que ces personnes ne méritaient de vivre de telles choses et qu'elles sont très courageuses de le prendre sur elles tandis que celles qui parviennent à témoigner, je les trouve vraiment incroyable. Je les encourage donc à affronter ces épreuves et leur souhaite bonne chance !
  • Manon
    Courage à toutes ces personnes qui se sont sentie obligées de garder le silence ou de supporter de vivre près de leur agresseurs pendant toutes ces années On ne peut pas effacer ce qui a été fait mais en parler pourrait vous permettre de vous libérer qu’un temps soit peu et de punir l’agresseur Pleins de soutiens à vous tous ❤️
  • Emy
    Tout mon soutien à chaque personne qui a eu le malheur de connaître cette acte. N'oubliez jamais que ce n'est pas votre faute, que vous n'avez rien fait pour !
  • Theo
    Que les stephanois cessent de se reproduirent en famille déjà, ça éliminerait probablement 70% du problème
  • Léa
    Une personne de ma famille qui est très proche a été victime d’insecte à ses 9 ans, son cousin (le violeur) en avait 16. Plus de 40 ans après elle en a parlé, elle n’a jamais réussi à surmonter ça, tout est devenu logique pour nous, son comportement etc. Il faut en parler, sinon c’est la fin d’une vie. Courage à ceux et celles qui ont vécu cela ou le vivent actuellement 🙏🏼
  • Samantha
    Je suis victime d'inceste je pense
  • Sitting
    Un majeur qui fait des choses avec une mineur c’est un pédophile point barre. Faut les tuer.
  • Louve
    Je trouve que 13 ans pour cette loi c'est honteux, 13 ans c'est juste de début de l'adolescence, ils ne savent rien de tous ça, c'est beaucoup trop jeune 🥺😢
  • Antoine
    Le père de ma copine avait commis des actes sur elles et fait des vidéos, y compris avec moi dans sa chambre a notre insu quand j'avais 16 ans. On la appris apres quand la police a trouvé les cassettes. J'ai été appelé à témoigner et il a pris 7 ans.
  • Lauryne
    Si pour certains vous vous dites que ça doit être vous le problème et ben cest pas vrai je peux pas comprendre ce que vous ressentez mais je compatis et peut importe qui vous êtes ou comment vous êtes personne na a vous agresser ou à vous toucher sans votre accord
  • Garence Eric
    J'ai été victime d'incestes en plein milieu familial et ce pendant des années mais comme ma mère était dite une fervente chrétienne ce n'était pas possible, finalement c'est moi qui était coupable et j'ai pris la décision de quitter la maison pour aller chez mes grands parents paternel ...
  • Loïs
    La violence n'éteindra jamais la liberté de pensé d'être et de s'exprimer.
  • Valentine
    Je souhaite simplement dire qu’il est important de dénoncer ces agressions a une personne de confiance qu’elle soit un membre de la famille, un ami ou tout autre personne
  • Ash
    Courage aux victimes, vous ne devez pas ressentir de honte sur ce qui vous est arrivé, ce n'est pas votre faute, c'est l'agresseur le coupable. Ne vous sentez pas obligé de porter plainte si vous n'êtes pas prêt.e, les procédures sont difficiles et épuisantes, mais avertissez tout de même vos proches si vous le pouvez, pour que d'autres ne subissent pas la même chose que vous. Libérer la parole est important, certaines personnes ne vous croiront peut-être pas, ou seront méchant avec vous, mais n'oubiez pas que vous n'êtes pas seul.e et que des aides, des groupes existent pour vous soutenir 👊🏻 Tout mon soutient pour votre reconstruction, vous allez y arriver avec le temps, ne vous mettez pas la pression ❤
  • Marco
    Pour moi déjà un enfant doit être respecté part les parents et autant par les amis et éviter de leur donner un téléphone portable très jeune et éviter les mauvaise fréquentation qui s'avère très dangereux pour l enfants et de les équipes et apprendre reconnaître un prédateur au qu'à il serait en danger que se sois à l école ou des personnes proches de sa famille ses très important car beaucoup souffrent suite à ses attaques .
  • Lulu
    Il faut en parler, ça soulage la conscience et ne pas s'inquiéter des conséquences, faire ça a un enfant la personne ne c'est certainement pas inquiéter des conséquences !!
  • Guillaume
    Ça doit jamais se passer c truc la
  • Noémie
    Soutien aux personnes concernées ❤️ je vous crois et je vous envoie ma force
  • Andre
    J'ai été victime d'attouchements sexuels par un curé dans une école catholique a l'âge de dix ans pendant la confession du vendredi après-midi ,je n'étais pas le seul mais personne n'osait en parler. Il y a beau avoir prescription, cela est dur a oublier.
  • Emilie
    J’ai rédigé un article sur le sujet, il y a encore tellement de non-dits, de paroles bâillonnées... mais ce dont on ne parle pas c’est la prévention en milieu scolaire. Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu parler de consentement pendant tout ma scolarité (et pourtant je suis allée jusqu’en Master)... En échangeant avec l’association SOS inceste, j’ai découvert que leur demande d’agrément pour faire de la prévention au collège avait été refusée. Tant que les mentalités n’évolueront pas dans les hautes sphères, le fléau sera toujours bien présent...
  • Guillaume
    le problème est que c'est en famille il est complique pour quelqu'un de se mettre a dos toute une famille je pense que c'est la raison principale, de pourquoi on en parle si peut
  • Samuel
    Je ne suis pas concerné mais oui c'est carrément important d'en parler...
  • Chloé
    Le jour où les choses changeront ce sera quand les victimes ne seront pas remise en question. J'ai été violé de 7 à 14ans par mon beau père, ma demi sœur aussi. Et pourtant on ne nous crois pas sous prétexte d'un environnement instable, de carence durant l'enfance.
  • Gabriel
    C'est un combat que toute la société doit porter alors à ceux qui sont touchés par ces viols je leur exprime mon soutien
  • Gen
    Faites attention. Ne déviez pas. Retenez vous, c'est très immoral. ✊🏼
  • Anaiis
    Bon courage aux personnes qui vivent ça. Prenez plein de courage et parlez sa arrêteras tout sa
  • Kassandra
    Je souhaite beaucoup de courage aux personne qui ont vécu ces chose je sais qu'on s'en remet jamais vraiment et parler en a quelqu'un par pitier ne vous laisser abattre par tous ca ne les laissons pas gagner
  • Nicolas
    Il faut lutter contre l'inceste et dautre chose ais malheureusement on peut pas faire grand chose
  • Clèm
    Ça m'êtes déjà arrivé, pendant une soirée avec des amis. Je n'en ai jamais parlé à personne. Je n'ai jamais parlé de cet homme qui m'a... Enfin bref.
  • Kasandra
    Mon beau-père ma violer quand j'étais jeune vers 4 ou 5 ans es que c'est aussi de l'inceste ?
  • Coralie
    Je n’ai pas vécu l’inceste mais si je l’avais vécu, j’aurai énormément de mal à en parler et surtout sans savoir à qui je peux le dire. Puis, j’aurai peur de créer le bazar dans ma famille et de me sentir coupable alors que je serai une victime innocente ... Je pense qu’on devrait oser en parler pour permettre aux victimes de s’exprimer afin qu’elles puissent au moins commencer à guérir
  • Anthony
    Je soutiens toute ces personnes l'inceste comme toute agression sexuel enfant ou autre et une vrai source de problème dans notre société faut qu'elle sois assez forte pour en parler et si besoin d'un coup de pouce je peux les aider #TousContreLinceste
  • Adeline
    Je veux savoir le sexe c'est commerce ???
  • Gregory
    On est très tôt confronté à la sexualité mais le regard n'est pas le même pour les enfants que pour les grand le jeu n'est pas forcément un jeu pour les adultes svt pervers notre soc protège et c'est bien
  • Fidèle
    La meilleur solution est de sensibiliser les jeunes filles.
  • Nils
    Il faut soutenir les victimes, ne jamais mettre leurs parole en doute, elles font déjà preuve d'un courage immense en s'exprimant alors il ne faut pas détruire ce chemin qu'elle ont parcouru pour obtenir justice
  • Océane
    Je vois beaucoup de jeunes à qui c'est arrivé dans le cadre de mon travail
  • Lãu Ríø
    Et pourquoi tout ça ?
  • Ludmila
    Je ne suis pas aussi optimiste que vous sur le fait qu’en parler autant n’est qu’une bonne chose. Évidemment ça peut permettre à certaines personnes d’en parler, et encore je dirais celles qui ont le plus de ressources pour avoir cette force. Mais pour celles qui sont brisées, qui sont dans une culpabilité forte avec cette impossibilité de penser qu’ils sont victimes, je crois que voir autant d’informations sur l’inceste dans les médias peut être extrêmement violent. Débat compliqué évidemment ! La solution n’est certainement pas pour autant d’arrêter d’en parler et de continuer le tabou. Mais le tabou me semble plus compliqué à rompre que simplement l’entendre et le voir. Le processus est plus long. Parole de psychologue clinicienne psychanalytique 💪🏻 j’en vois régulièrement des enfants et des adultes abusés. Pour moi les choses ne sont pas si simples malheureusement. Mais merci a Jam de communiquer sur le sujet !
  • Eloïse
    Soutien a fond pour les gens qui ont subi ca, ne baissez pas les bras et si vous pouvez en parler c'est important
  • Cass
    Je donne toute ma force et tout mon courage aux personnes victimes d'inceste ou autres monstruosités. J'aimerais que ces personnes sachent qu'il y aura toujours une oreille attentive pour vous écouter et vous soutenir dans une période qui est compliquée pour elles. Vous ne serez jamais vraiment seul.es. Parlez-en à quelqu'un qui vous est proche et digne de confiance
  • Céline
    J'ai été violée par l'un de mes oncles de mes 8 ans à mes 12 ans. Je l'avais mentionné dans mon journal intime, que ma mère lisait quand l'envie lui prenait, elle a pourtant fait mine de ne pas être au courant quand j'en ai parlé à mes parents il y a quelques années, 15 ans après.
  • Laura
    Une personne de ma belle famille a été victime d'attachements lorsqu'elle était enfant, et elle se reconstruit encore aujourd'hui, après avoir tout enfoui pendant des années. Le travail psychologique est immense. Soyez à l'écoute de vos proches qui ont subi ceci, ne les forcez à rien, et faites votre possible pour être un soutien sain et constant. Courage ♡
  • Camille
    C’est un petit message de soutien que j’adresse à toutes les personnes concernées par ce fléau ; je ne peux m’imaginer ce que ça doit être de garder en soi un souvenir comme ça, mais même si c’est difficile, je pense qu’en parler reste la meilleure solution pour se libérer de ce trauma. Courage vous n’êtes pas seuls ❤️
  • Anais
    Ayant vécu l'inceste je sais à quel point ça peut être difficile pour une victime , la majorité du temps personne ne nous croit et on se retrouve avec ce traumatisme en plus du rejet de la famille quand on trouve le courage d'en parler , je veux juste adresser un message de soutien à toutes les personnes qui l'ont vécu , j'espère qu'elles trouveront la paix intérieure , qu'on les ai cru ou non
  • Vj Jonathan
    L'inceste c'est du péché?
  • Anonyme
    Courage, la parole se liberté et le monde est prêt à suivre la marche, lancez vous !
  • Ptte
    Je voulais juste dire que même si tu as subi l'inceste n'aies pas honte de toi, c'est plutôt celui qui t'avait cela qui doit avoir honte. Je sais que cest compliqué d'en parler parce que j'ai à peu près vécu ça, mais vaut mieux en parler à quelqu'un en qui tu as entièrement confiance. Ce genre de choses peut créer un traumatisme qui peut t'empêcher d'avancer dans la vie. C'est en parlant, que tu réussiras à passer ce cap et à aller de l'avant.
  • Josias
    Je ne peux que dire courage à tout ceux qui ont été et qui sont victimes d'inceste. Trouver un appui pour passer ces événements et signaler à la juste le/les coupables. Après tout nous sommes tous des êtres humains.
  • Sergio
    Parle t on d’inceste entre 2 frères de & et 11 ans ? Si oui, il est différent de celui entre un enfant et un adulte ?

Envie d'en lire plus ? 👇

Discuter d'autres sujets 💬