Nouvelles façons de consommer

Qu'est-ce que le « köpskam » ou la honte de faire du shopping ?

L'industrie du textile est un des secteurs les plus polluants dans le monde.

La suite de l'article se trouve dans Messenger
Clique pour en discuter avec Jam
👇

Par Jam, publié le 09/01/20 - Sources : L'ADN

Pour aller plus loin

  • Tu penses qu'on va trop loin en liant le concept de la « honte de faire du shopping » avec le réchauffement climatique ?
    Une sélection de 217 réactions
  • Laura
    Non on ne va pas trop loin ! Mais le changement des habitudes est un long périple... les grands acteurs de la mode se doivent de prendre leur responsabilité et doivent se réinventer. Je suis à fond pour le marché de la seconde main ou encore la location de vêtements
  • Hugo
    Faire du shopping n’est pas une honte ! Il faut juste que nous consommateurs revoyons notre approche de faire du shopping, en nous orientant vers des produits de seconde main (vinted / friperie etc). « Less is more », continuons donc à faire du shopping mais de manière responsable !
  • Gwendolyne
    Non on va pas trop loin. Je pense que c'est pas le monde de la mode qui est remis en question mais plutôt notre mode de consommation. La surconsommation est présente partout est ne fait qu'augmenter sur qui a des effets désastreux pour la planète
  • Jeanmichel
    Je t envoie des amours j
  • Laurence
    Non il faut tenir compte de tout en additionnant les efforts ont arrivera à des résultats efficaces
  • Anonyme
    Il faut s habiller mais la société de surconsommation dans laquelle nous.vivons .....
  • Bidine
    Je pense pas. 20 collection par an, c'est quand même un chiffre aberrant ! Ça sert à quoi en plus? Consommer? Ben c'est gagné. Mais personnellement, moi j'aime aller dans les secondes mains ou les trucs à revendre tel que Emmaüs et compagnie. Là, on trouve ce qu'on veut vraiment.
  • Florian
    Ca ne va pas trop loin, la pollution se retrouve dans de nombreux domaines et il est indispensable de vouloir lutter sur le maximum de causes de cette pollution
  • Marinita
    non, pas du tout! je pense que l'industrie de la mode est hyper nocif pour notre planète, et j'admire à les suedoise par faire ce qu'ils font
  • Anonyme
    Non tout est malheureusement liés
  • Catherine
    J'achète sur le marché
  • Elisa
    Non, c’est cohérent. C’est la consommation générale qui est remise en cause et c’est normal
  • Romain
    Non, aujourd’hui on a des moyens d’avoir des habits de bonne qualité de part les friperies, Vinted ou tout autre site/magasin d’achat de seconde main
  • Oceane
    C'est pas forcément une honte mais effectivement éviter la surconsommation est bien mieux !
  • Cassie
    Non la Suède a raison, on achète des vêtements et parfois on ne les porte jamais, il y a des prix bas et attractifs ce qui veut dire que derrière la qualité de la matière ou les conditions de travail sont négligées. Les médias nous poussent à toujours acheter plus, à avoir un style, une identité ... Tout cela ne sont que des biens matériels ... Ça ne satisfait qu’un besoin lui même créé par la société ...
  • Camille
    Non, je pense qu'il est nécessaire qu'une prise de conscience soit à l'ordre du jour.
  • Nicolas
    Pas du tout, on se focalise trop sur les transports mais le shopping est aussi important
  • Jamal
    On achète bien des voitures de seconde main.!
  • Emmi
    Un peu, mais je pense aussi que chaque petite chose a son importance, même si à mes yeux nos habitudes de shopping ne sont pas les plus importantes à modifier
  • Cécilia
    Non ils ont raison mais on peut faire du shopping d'occasion c'est cool aussi ! Et moins polluant
  • Raissa
    Euh non pas vraiment vu que nous ne pouvons vivre sans s'habiller mais d'autant plus qu'on ne doit pas acheter des vêtements juste pour en acheter faudrait acheter parce que qu'on en a besoin
  • Benjamin
    Non pas du tout. Je trouve que c’est carrément lié et qu’il faudrait davantage acheter des vêtements de seconde mains plutôt que du neuf. Le concept de honte est même très intéressant, il pourrait influencer les jeunes générations à consommer autrement.
  • Lulu
    Ça peut être catégorique mais on peut s'en passer
  • Christine
    Chacun son avis moi pour les vêtements je suis très conversatrice et mes filles sont très contentes 😉
  • Filomena
    Dacc mói pilonscton mói né pas bosoians
  • Michelle
    Il faut des slogans forts pour marquer les esprits et faire prendre conscience
  • Anonyme
    Non, je me sens concernée.
  • Noni
    Non, je pense qu’on doit trouver une solution plus durable pour toutes les facettes de nos vies.
  • Camille
    Vous feriez mieux de vous occuper des Usa, de la Chine, de la Pologne qui utilisent le charbon !
  • Meryem
    Javoue que c’est la première fois que j’en entend parler donc je sais pas du tout quoi dire sur ce sujet là
  • Louanne
    Honte c'est un peu trop mais j'aime bien le concept
  • Reena
    Non et c’est super que la Suède agissent et prennent conscience de ça en espérant qu’elle inspire d’autres pays
  • Sandra
    Le problème est global. Revoir sa façon de consommer en général est une urgence mondiale et vitale. Super dur, pour moi la première, mais hors de question d'avoir des enfants dans un monde qui brûle.
  • Anonyme
    Les vêtements font beaucoup de kilomètres pour arriver dans nos boutiques, des produits toxiques sont utilisés et la main d'œuvre bon marché, avec exploitation des enfants en fait un gros trafic
  • Killian
    Oui et non car toutes fabrications (agricoles ou industrielles) utilisent de l'énergie et des matériaux
  • Julien
    Pas du tout, au contraire, c'est très bien mais en France, tout est fait pour pousser à consommer, on est loin de la mentalité scandinave
  • Lorna
    Non pas du tout. C'est une honte d'acheter de manière irresponsable sans penser au conséquences. Surtout dans les conditions de notre planète actuel. Les gens préfèrent voir ça comme quelque chose de triste auquel on n'y peut rien simplement pour ne pas se remettre en question, pour ne pas se retrouver en confrontation avec les conventions sociales actuelles, par peur que quelqu'un se moque d'eux. Je trouve ça donc honteux que les gens prévalent leur petit confort et égo personnel à la planète.
  • Marianna
    Non loin de là, la quantité de vêtements achetés en moyenne par personne et pas en est considérable, changer nos habitudes ne nous fera pas grand mal
  • Cindy
    Non l'industrie du textile est une vraie catastrophe pour l'environnement, et acheter des vêtements de seconde main n'est pas honteux
  • Grégoire
    Je pense que c’est une bonne chose ! En plus de l’impact environnemental, la mode a un impact désastreux au niveau social...
  • Océane
    Non je pense pas ..
  • Sanji
    Pas forcément. C'est plutôt les vêtements à base de polyester et tout ce qui n'est pas naturel qui polluent et donc ils devraient plutôt boycotter certains textiles ou pousser à l'achat de "vêtements bio" -> des vêtements en fibres naturelles
  • Sybelle
    Non, je me doutais pas que les vêtements avaient un impact écologique comme cela mais si c’est aussi destructeur il faudra plus en faire la promotion comme cela
  • Maëlle
    Je pense que ce n’est pas la bonne approche pour faire changer les habitudes des gens. Au lieu de pointer du doigt, il faudrait plutôt éduquer les gens et leur montrer comme consommer de manière plus écologique
  • Louis
    Non, c’est juste. Nous ne nous rendons pas compte à quel point certains gestes du quotidien ont un impact énorme sur l’environnement. C’est d’ailleurs stupide d’acheter des vêtements basse qualité tous les mois quand on peut s’en acheter quelques fois dans l’année qui dureront des années et seront toujours portés avec classe.
  • Hugo
    Se vêtir est l’un des 5 besoins primaires de l’homme, on ne peut donc pas éviter d’acheter des vêtements. Par contre certains vêtements labellisés (Oeko-Tex, BCI, GOTS, ...) tiennent compte des matières organiques (coton) et recyclées, sont teints sans rejets de substances chimiques, imprimés avec des encres organiques, ou certaines parties de leur chaîne de production est locale
  • Camille
    Non, il faut faire des liens avec plein d'autres sujets aussi. Tout notre mode de consommation est à revoir.
  • Elodie
    Si l'industrie du textile est 2eme plus gros pollueur il est donc directement concernés par le réchauffement climatique. Et qui fait vivre l'industrie du textile ?
  • Ĺįlį
    Je pense c’est une bonne idée leurs concept de la honte de faire du shopping pour inciter au consommateur de réduire à maximum leurs achats
  • Claire
    Je suis à 1000% pour. Vive la Suède
  • Yann
    Y a pas à faire culpabiliser qui que ce soit, juste à réussir à faire comprendre et faire agir derrière mais pas en utilisant des manière vicieuse comme le rejet de l’autre parce qu’il fais pas comme tout le monde de la prochaine tendance ..
  • Gilles
    Non étant donné que l'industrie du textile est la 2ème industrie pollueuse Je pense que chacun doit mettre sa pierre à l'édifice
  • Louise
    On devrait revoir le concept même de consommation à tous les niveaux
  • Rajaa
    Je pense que le mot “honte” est un peu fort mais que c’est bien de sensibiliser et d’informer le monde à ce sujet :)
  • Sarta
    Non je pense que tout est lié, on le voit bien car la plupart de nos vêtements viennent de l'étranger.
  • Jean Pierre
    Mon point de vu, sur la mode est très négatif je porte des vêtement parce-que la descence l'impose mais la mode, je m'en fou.
  • Valentine
    Non, les chiffres sont là pour prouver qu'il y a un lien évident
  • Aurélie
    Non je pense qu'on a tout à fait raison de lier ce concept avec le réchauffement climatique. Boycotter la "fast fashion" et favoriser la seconde main (Vinted, fripes, braderie, Emmaüs...) est une bonne solution et en plus c'est souvent moins cher 😛
  • Manon
    Non car le textile est polluant et la pollution est liée au réchauffement climatique
  • Mélanie
    Non c'est évidemment lié et on ne peut pas se soucier du réchauffement climatique sans prendre en compte tous ce qui y participe. C'est évident que c'est une industrie polluante et qu'avec tout ce qui se trouve sur le marché de la 2nde main on a largement de quoi faire sans avoir besoin d'en produire autant pour l'instant.
  • Clara
    Non je pense que c’est nécessaire pour que les gens réagissent enfin et ouvre les yeux sur le réchauffement climatique qui est bien réel
  • Faustine
    Oui et non. Mais jai deja du m'acheter un 2eme pantalon lundi car il m'en restait plus qu'un et je me vois pas faire l'année avec un seul pantalon...
  • Tinah
    C'est normale, ça pollue
  • Margaux
    Un peu, mais le shopping doit forcément avoir un impact sur l'environnement avec l'import. Mais on ne peut pas non plus tout arrêter. Après, 20 collections par an ça commence a faire beaucoup, presque de l'abus...
  • Alexia
    Oui c'est vraiment exagérer ont vit une drôle d'époque Ils ne savent plus quoi inventer tabac alcool nourriture maintenant fringues bref dégoûtée
  • Rémi
    Un peu, mais il faut tout de même prendre conscience qu'on ne peut pas continuer à ce rythme
  • Anonyme
    Oui, on ne devrai pas avoir honte d’acheter des vêtements parce qu’on en a besoin. Chacun fait ce qu’il veut mais avoir honte pour prendre conscience c’est comme la religion : t’es blâmé d’être toi même
  • Ingrid
    Je trouve ça très bien. Il faut changer nos habitudes de consommation, si on change alors ces entreprises polluantes et irresponsables changeront. Il faut que chaque citoyen prenne conscience du l'urgence environnementale.
  • Guillaume
    Oui et non. Le problème de cette « honte » est qu'elle n'est pas productive, elle ne vise qu'à nous arrêter de consommer, ce qui au final ne fait que réduire le problème et non l'améliorer ou le résoudre. Il est toujours là. Si, à la place, cette « honte » poussait à fabriquer des vêtements plus résistants, durables, et bien sûr que l'on peut échanger ou customiser pour les sempiternels amateurs de mode superficiel, voire qui ne pollue pas ou peu pour les produire, ce serait bien mieux. Parce que l'on peut chercher à consommer moins, mais au final, il y a aura toujours 7.5 G humains sur Terre à habiller, si ce n'est plus. De plus, je ne pense pas que l'on puisse se restreindre continuellement pendant une longue période quand on sait que l'on y a accès, même quand ce n'est est pas dans notre intérêt (pensez acrasie, procrastination, etc.).
  • Vanessa
    Non c'est très bien mais les vêtement dans les budgets modestes ne tiennent pas longtemps on est obligé d'en racheter souvent, mais impossible d'acheter de la qualité supérieure donc...
  • Hélène
    Oui ça se défend effectivement après il ne faut pas confondre acheter des vêtements (qu'on peut faire de façon plus intelligente comme de la seconde main ou le choix de matières "noble" fabriquée proche de chez nous) et la fast fashion
  • Lea
    Je pense qu’il faut savoir raisonner entre surconsommation et honte de faire du shopping. Mais éventuellement penser à l’occasion car en plus d’être écologique parfois nous pouvons faire de bonnes affaires !
  • Famille
    Un peu. Mais c'est le signal quo compte.
  • Eloy
    Pas du tout, c'est normal de faire prendre conscience aux gens que l'achat de vetement est néfaste pour la planete comme plein d'autre chose, il faut juste apprendre a faire autrement
  • Felix
    Non c'est bien qu'on prenne conscience de ça
  • Rebecca Miharu
    Oui, au lieu de créer une honte du shopping on devrait tout simplement réduire le renouvellement des habits pour réduire cette surconsommation
  • Florent
    🌸🌸✨ On peut pas se balader à poil mais d’un autre côté il faut pas abuser !!!
  • Patrick
    Oui! Si l’on arrête d’acheter, on crée du chômage, et en particulier dans des pays pauvres.A terme on peut arriver à une guerre civile quand il y a trop de désespérance ! Mais paradoxalement il faut arrêter de polluer !! Nous devons trouver un nouveau modèle de société..
  • Estelle
    C'est peu être un peu trop fort mais ça pousse les gens à réfléchir à leurs actions
  • Faika
    Je ne suis pas la mieux placée, pour en dire quoique ce soit. Car je n aime pas les fringues 😁😁
  • Laura
    Je dirais pas une honte de faire du shopping c'est quand même un peu fort comme termes mais il est évident qu'il faut remettre en cause notre mode de consommation de la mode ... Tenter une consommation plus local de meilleurs qualité et plus durable :)
  • Nicolas
    L’idée de sensibiliser est toujours une bonne idée pédagogique. Mais de là à faire l’amalgame entre le shopping et la honte... De plus il y a shopping et shopping! Acheter de temps en temps des vêtements n’est pas la même chose que d’acheter sans cesse des vêtements que l’on ne sait même plus ranger 🤷‍♂️ Le shopping oui, mais responsable!
  • Manon
    Honnêtement non, tout ce qui lie de près ou de loin l'importation relève d'utiliser des sources d'énergies qui se font rares. De la a ne plus acheter du tout est un peu extrême mais acheter local ça peu encourager chaque pays à être indépendant et à pouvoir réduire les transports pétroliers par exemple
  • Marie
    Oui et non. Je pense que c'est important d'en informer les gens, de les sensibiliser sur les causes et effets du shopping d'aujourd'hui. Après je pense qu'il faut acheter plus raisonnablement, quand c'est réellement nécessaire et pas parce que ce vêtement est beau et qu'on le veut alors qu'il va rester dans le placard des mois sans jamais qu'on ne le porte.
  • Valentine
    Dans un certain sens oui car avec tout les plastiques que les magasins donnent pour emballer le vêtement ainsi que le transport jusqu’au magasin. Mais d’un autre sens, faire les magasins s’avère parfois nécessaire
  • David
    on va trop loin en allant jusqu'a la honte (Greta Thumberg) se plaindre ne change pas les choses et est négatif, il faut positiver et plutot que d'interdire il faut révolutionner, avec des vêtements qui tiennent plus (qualité)
  • Gladys
    Oui. On va pas quand même se balader nu dans la rue🙄
  • Marine
    Non pas du tout, les gens ont tendance a acheté un vêtements pour ne le mettre qu'une fois
  • Yvans
    Faire du shopping non mais le procédé de fabrication oui
  • Yann
    Pas du tout, penser que ça va trop loin c’est être totalement inconscient de la réalité ..
  • Emily
    Non, il faut simplement se rééduquer. Le textile est le deuxième responsable de la pollution, réduire et changer son comportement est indispensable aujourd’hui, à tous les niveaux
  • Gabriel
    Non c'est normal quand on sait que la production textile est la 2ème plus polluante : il faut qu'on se réinvente et que l'on change notre façon de voir les choses
  • Marie
    Non les suédois ont raisons, on consomme beaucoup trop. Et puis on achète des vêtements alors qu'on en a pas réellement besoin parfois. Il faudrait peut-être se tourner vers une industrie plus écologique pour fabriquer des vêtements
  • Killian
    Non au contraire le lien se fait assez facilement, on consomme beaucoup trop (pas seulement dans ce domaine) avec l'achat de chaussures intempestif, de nombreux vêtements servant peu voire même une fois. Alors je ne trouve qu'on ne voit pas trop loin
  • Virgile
    Bien sur que non, c est d ailleur très bien comme idee. Mtn faudrait que tous le monde s y mette et dans tous les secteur et pas seulement la mode.
  • Jérémy
    D'un côté non car cela soulève de vraies questions quant à l'industrie du textile et l'envers du décor de la mode. D'un autre côté oui car il faudrait d'abord se préoccuper de tous les dirigeants climatosceptiques ainsi que de l'industrie polluante numéro 1.
  • Yohan
    Je ne pense pas il faut que l’on fasse un changement de nos habitudes de consommation sur tout les niveaux c’est la société qui doit apprendre à se réinventer en prenant en bc ilote des ressources limitées
  • Astoush
    Absolument pas! La terre est dans un état désastreux, il est temps de ce reveiller et surtout faire le max pour au moins ne pas aggraver les choses😥
  • Bora
    non c'est normal mais je ne pense pas qu'il faut annuler la fashion week. ce sont les prêts à porter qui y contribuent et la surconsommation de vêtements.
  • Suzanne
    Non en soit c'est bien de se priver d'acheter et de consommer dans une société de consommation qui pousse à l'achat telle que la nôtre, pour des raisons environnementales. Pour une fois que les gens pensent pas qu'à eux